Conférence de l'APES sur la diversité, 20 septembre 2021

Protection et promotion des droits de l'homme des sportifs intersexes et transgenres
dans les compétitions sportives

 

La plupart des compétitions sportives de haut niveau, ainsi que les compétitions d'amateurs sont organisées en catégories sexospécifiques, qui ont été établies lorsque les compétitrices ont commencé à entrer dans le domaine, autrefois presque exclusivement réservé aux hommes. Cette approche a conduit à l'établissement de critères physiologiques précis pour répartir les concurrents entre les catégories masculine et féminine. Une telle approche exclut de facto les personnes intersexes (qui sont nées avec des caractéristiques sexuelles qui ne correspondent pas aux notions binaires typiques des corps féminins ou masculins).

En outre, elle nie la dimension du genre et exclut les personnes transgenres, dont l'identité de genre ne correspond pas à ce qui a été culturellement associé au sexe qui leur a été assigné à la naissance. Des décisions récentes et des arrêts rendus par la justice remettent en question l'approche discriminatoire potentielle des organisateurs de compétitions et l'intégration de la dimension de genre dans le sport.

Dans le cadre de cette conférence, l'APES a abordé cette question spécifique et l'a considéré dans le contexte plus large des discriminations et des obstacles qui empêchent les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexes (LGBTI) de participer au sport.

intervenants intervenants

Lors de la Conférence sur la diversité de l'APES 2021, des sportifs de la communauté LGBTI, des journalistes sportifs, des experts en droits de l'homme, des représentants du monde médical, des universitaires, des intervenants d'instances sportives telles que la FIFA et le CIO, des représentants de fédérations, de clubs et d'associations sportives, des experts en égalité des sexes et d'autres professionnels de la communauté sportive œuvrant pour une plus grande inclusion, se sont réunis pour débattre de la protection et de la promotion des droits humains des sportifs transgenres et intersexes dans les compétitions sportives.  

Liste des intervenants

Les présentations des intervenants sont disponibles dans la liste ci-dessus. 

Portraits

 Des portraits inspirants de sportifs et de militants sportifs, dont certains transgenres et intersexes.

  • Annet Negesa ( Ouganda)
  • Francine Niyonsaba ( Burundi)
  • Martin Martínez Muñoz ( Espagne)
  • Natalie Van Gogh ( Pays-Bas)
  • Nora Eckert ( Allemagne)
  • Thea Ehlich ( Allemagne)

 

 

Quelques questions pour les orateurs ! 

  • Quels sont les rôles des instances dirigeantes du sport et des autorités publiques dans la sauvegarde des droits des sportifs intersexes et transgenres ?
  • Quelles formes de discrimination les sportifs transgenres et intersexes subissent-ils dans le sport ?
  • Quelle pourrait être l'approche du Conseil de l'Europe pour lutter contre la discrimination dans le sport à l'égard des sportifs intersexes et transgenres ?
.

.

.
Diversity Conference 2021: Protecting and promoting the human rights of intersex and transgender athletes in sport competitions
RESSOURCES RESSOURCES

Découvrez des ressources sur les sportifs intersexes et transgenres, notamment des interviews, des documents de recherche médicale ainsi que des initiatives générales sur la diversité dans le sport de l'Accord partiel élargi sur le sport. 

 Ressources

 

suivez-nous suivez-nous
Contact contact

Pour plus d'informations, veuillez nous envoyer un courriel à sport.epas[arobase]coe.int.

Accord partiel élargi sur le sport
 E-mail