Retour

Le séminaire sur la Cité interculturelle à Tokyo a rassemblé 40 fonctionnaires des collectivités locales

Un séminaire sur la Cité interculturelle s'est tenu à Tokyo le 21 décembre 2018. Il a été organisé par le Conseil des municipalités à forte population migrante. Le Conseil est un réseau national de 15 villes qui vise à promouvoir l'intégration des migrants ; sa principale ville est Hamamatsu, seul membre japonais du réseau des Cités interculturelles (ICC) du Conseil de l'Europe. Hamamatsu a rejoint le programme et le réseau des ICC en 2017.
Tokyo, Japon 21 décembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le séminaire sur la Cité interculturelle à Tokyo a rassemblé 40 fonctionnaires des collectivités locales

Une quarantaine de fonctionnaires des administrations locales de plus de 20 municipalités japonaises ont participé au séminaire. Le premier orateur était un fonctionnaire du Bureau de l'immigration du ministère de la Justice, qui s’est exprimé sur la nouvelle politique du gouvernement japonais visant à admettre les travailleurs étrangers peu qualifiés à compter d'avril 2019. Ce plan déclenche un débat national car ce sera la première fois que le Japon admettra officiellement de tels travailleurs.

La deuxième partie du séminaire consistait en une session en ligne avec trois orateurs australiens, venant de villes impliquées dans le programme des ICC du Conseil de l'Europe. La séance a été animée par le professeur Yamawaki Keizo de l'Université de Meiji, l'un des principaux experts des ICC au Japon, et les trois orateurs étaient Mme Lynda Ford, la principale experte des ICC du réseau australien, Mme Frances Salenga, coordinatrice de la diversité culturelle de la ville de Ballarat et M. Essan Dileri, responsable du développement interculturel pour la ville de Melton. Ballarat et Melton sont deux des villes interculturelles d'Australie qui ont récemment rejoint le programme des ICC.

Mme Ford a parlé de l'importance de l'interculturalisme dans le contexte australien et du réseau émergent de villes interculturelles en Australie. Mme Salenga et M. Dileri ont parlé des politiques interculturelles de leurs villes.

En outre, une session a eu lieu sur le sujet de la visite d'étude à Genève sur les droits de l'homme au niveau local, qui a eu lieu en octobre dernier dans le cadre du programme des ICC. La Japan Foundation a parrainé la participation de trois représentants des autorités locales japonaises à cette visite, qui ont rendu compte de leur expérience.

L'intérêt pour les politiques et pratiques interculturelles des villes étrangères ne cesse de croître depuis que le gouvernement japonais semble plus ouvert à l'immigration.


Médias sociaux Médias sociaux