Retour

Conférence "Bâtir des sociétés diverses basées sur des valeurs communes - l'approche des cités interculturelles"

Limassol, Chypre 27-28 mars 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Conférence

Organisé les 27 et 28 mars à Limassol sous la présidence chypriote du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe, l'événement "Construire des communautés diverses basées sur des  valeurs partagées - l'approche des cités interculturelles" a réuni des acteurs internationaux et chypriotes autour d’un débat sur la valeur ajoutée de l'approche de l’intégration interculturelle pour la promotion des droits de l'homme, y compris les droits des minorités, ainsi que la démocratie et l'inclusion dans des sociétés diverses. Des questions ont été posées relatives à la sensibilisation des populations hôtes et des nouveaux arrivants à ces valeurs, à la réaction aux dilemmes et aux défis de la politique locale liés à la différence culturelle et la construction d’une identité commune et pluraliste.

L'événement était composé d’une table ronde avec les maires du réseau des cités interculturelles, et d’ateliers sur la participation des citoyens, les relations interreligieuses et la création de partenariats stratégiques locaux pour concevoir et appliquer des politiques interculturelles.

L’un des principaux résultats de l'événement a été l’engagement de la municipalité de Limassol et des organisations locales de travailler ensemble pour la mise en place d'un conseil interculturel et la préparation d'une stratégie interculturelle pour la ville. Des avis pertinents ont été partagés sur le rôle des cités interculturelles dans la promotion des Droits de l'Homme (en pratique, en introduisant le concept d’aménagement raisonnable) et sur la nécessité de connecter les domaines de travail des droits de l'homme, de l'égalité et de la diversité au sein d’une politique urbaine cohérente et intégrée. La notion de citoyenneté urbaine a été largement discutée comme un moyen d'assurer l'égalité d'accès aux droits pour les non-ressortissants, ainsi que la base d'une nouvelle solidarité collective. Pour dépasser les divisions éthiques, religieuses, linguistiques, sociales et économiques, une telle solidarité doit résulter de l'adhésion d'un ensemble commun de valeurs, d'un sentiment partagé de «propriété» de la ville par tous les résidents et de l'adoption d'une identité locale pluraliste. Les villes devraient engager la société civile ainsi que les acteurs administratifs et politiques dans la conception conjointe du discours et des outils pratiques pour construire cette solidarité fondée sur la valeur et mettre en place des mécanismes efficaces pour l'égalité d'accès aux droits et la lutte contre la discrimination.


Médias sociaux Médias sociaux