Retour

Réunion annuelle des coordinateurs des Cités interculturelles

Reykjavik, Islande 15-16 septembre 2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Réunion annuelle des coordinateurs des Cités interculturelles

La réunion annuelle des coordinateurs des cités interculturelles (ICC) a rassemblé les représentants des 100 villes qui participent au programme ICC, parmi lesquelles des villes non-européennes comme Montréal (Canada), Haïfa (Israël) et Amman (Jordanie), et les villes qui l'ont rejoint en 2016 (Rijeka, Paris et Erlangen).

Les participants ont échangé sur les problèmes de première urgence liés à la situation migratoire actuelle, ainsi que sur les manières d’établir des relations bilatérales et multilatérales, d’entreprendre des actions communes, et de poursuivre le développement à la fois du réseau des cités interculturelles et du paradigme de la politique d'intégration interculturelle à la lumière de la croissance continue du nombre de villes membres.

Comment les villes communiquent-elles leurs valeurs, leurs idées et les réussites? Comment le programme ICC peut-il mieux doter les villes membres de savoir-faire concernant les défis actuels? Comment capitaliser sur les connaissances et l'expérience des membres des réseaux nationaux ? Mais aussi, et surtout, comment assurer la continuité de l'engagement politique et la durabilité des politiques interculturelles lorsque la direction des villes change ? Voici quelques-unes des questions auxquelles ont dû répondre les participants, tout comme à la question de la gestion efficace du réseau ICC.

Les coordinateurs ICC ont convenu d'organiser un événement marquant l'année prochaine pour célébrer le 10e anniversaire ICC et, parallèlement, de présenter les principales réalisations de ces dernières années et de rédiger de nouvelles méthodes de travail (ex : cours d'introduction pour les nouveaux membres, outils de communication, projets anti-rumeurs plus larges, mentorat des villes pilotes, certifications pour les ONG interculturelles, baromètre pour mesurer la diversité dans l'entreprise, etc.).

Enfin, les coordinateurs ont été appelés à approuver la Stratégie des ICC pour la période 2016-2019, et à discuter de la mise en place d’un laboratoire de politiques d’intégration inclusive qui aura pour but de construire un cadre expérimental de gouvernance à plusieurs niveaux et réunissant de nombreuses parties prenantes dans le domaine de l’intégration des migrants et des réfugiés afin de faciliter le transfert de bonnes pratiques et d’innovation aux niveaux local, régional et national.


Médias sociaux Médias sociaux