On compte, parmi les enfants LGBTI, des filles et des garçons qui se définissent comme lesbiennes, gays, bisexuel(le)s et/ou transgenres, ainsi que des enfants nés intersexes. Cette population est particulièrement exposée aux violations des droits de l’homme et est souvent victime de discrimination, de harcèlement et de violences.

 

La discrimination fondée sur l’orientation sexuelle est expressément interdite par toutes les conventions et normes récentes du Conseil de l’Europe protégeant les droits des enfants. L’article 2 de la Convention du Conseil de l'Europe sur la protection des enfants contre l'exploitation et les abus sexuels, par exemple, stipule explicitement que la protection prévue par l’instrument s’applique à toutes les victimes de violences sexuelles sans discrimination aucune, fondée notamment sur l’orientation sexuelle. Les Lignes directrices sur une justice adaptée aux enfants contiennent également une disposition interdisant ce type de discrimination.

 

L’Unité Orientation sexuelle et identité de genre mène des travaux et activités de sensibilisation aux droits des enfants LGBTI. Elle s’efforce notamment de promouvoir la mise en œuvre des mesures prévues dans la Recommandation du Comité des Ministres sur des mesures visant à combattre la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle ou l’identité de genre. Cet instrument appelle les Etats membres à examiner les mesures législatives ou autres existantes afin de mettre un terme à toute discrimination directe ou indirecte pour des motifs tenant à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre, y compris dans le domaine de l’éducation.


Normes juridiques du Conseil de l’Europe

Ressources mises au point par le Conseil de l’Europe

Autres ressources

Liens

Unité Orientation sexuelle et identité de genre du Conseil de l'Europe

Suivez-nous Suivez-nous
Contactez-nous Contactez-nous