Une plateforme du Conseil de l'Europe sur les réponses à la violence à l'égard des enfants

 

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS, 2017), jusqu'à 1 milliard de mineurs âgés de 2 à 17 ans subissent chaque année des violences physiques, émotionnelles ou sexuelles. Depuis la création de son programme "Construire une Europe pour et avec les enfants", le Conseil de l'Europe s'est engagé à lutter contre la violence à l'égard des enfants (VAC) en développant des partenariats internationaux, des normes européennes à mettre en œuvre par les États membres et des instruments et outils pratiques pouvant être utilisés par les militant-e-s des droits de l'enfant à tous les niveaux, y compris cette nouvelle plateforme et centre de ressources en ligne : le "Centre d'échange d'informations VAC".

Des réponses efficaces à la violence à l'égard des enfants (VAC) nécessitent des approches intégrées à tous les niveaux, de la scène internationale à la communauté locale, en passant par des stratégies nationales qui sont globales et ciblées de la même manière. Les stratégies nationales intégrées sont encouragées depuis de nombreuses années par les lignes directrices du Conseil de l'Europe sur les stratégies nationales intégrées pour la protection des enfants contre la violence. 

Grâce à l'actuel "Centre d'échange d'informations sur la violence à l'égard des enfants" - une plate-forme en ligne destinée à faciliter l'accès à diverses ressources sur la violence à l'égard des enfants - le Conseil de l'Europe souhaite soutenir tous les acteurs et partenaires impliqués dans l'élaboration de ces réponses efficaces, en facilitant l'accès à diverses ressources liées à la violence à l'égard des enfants.

Le Centre d'échange d'informations VAC offre quatre "points d'entrée", permettant d'aborder les réponses à la violence contre les enfants sous différents angles. Derrière chaque point d'entrée, des informations clés seront fournies avant de déboucher sur le "centre de ressources".

Le Centre d'échange d'informations VAC a été mis en place grâce aux activités des comités des droits de l'enfant du Conseil de l'Europe en 2018/2019 et constitue un instrument vivant qui sera régulièrement mis à jour grâce aux contributions des États membres et des autres partenaires du Conseil de l'Europe.