Retour

Première visite d'évaluation du GRETA à Monaco

04/02/2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Première visite d'évaluation du GRETA à Monaco

Une délégation du Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains du Conseil de l’Europe (GRETA) a effectué une visite d’évaluation Monaco du 28 au 31 janvier 2019. Cette visite a permis d’évaluer les progrès accomplis dans la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains laquelle est entrée en vigueur à Monaco le 1 mars 2016.

La délégation du GRETA s’est entretenue avec des représentants de la Direction de la Sûreté Publique (police), de la Direction des Services Judiciaires, de la Direction des Affaires Juridiques, de la Direction du Travail, du Département des Affaires Sociales et de la Santé, du Département des Relations Extérieures et de la Coopération, et de la Direction de l'Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sports. De plus, des rencontres ont été organisées avec des procureurs et des magistrats. Des échanges ont également été tenus avec des membres du Parlement, le Haut Commissariat à la Protection des Droits, des Libertés et à la Médiation, ainsi que la déléguée pour la promotion et la protection des droits des femmes.

La délégation du GRETA a organisé des réunions séparées avec des représentants des organisations non-gouvernementales, des représentants de l’Union des Syndicats de Monaco, et des avocats.

Au cours de la visite, la délégation du GRETA a visité un centre d’hébergement d’urgence pour enfants placés sur décision judiciaire, ainsi que des logements sociaux d’urgence pouvant accueillir des victimes de traite.

La visite a été effectuée par M. Richard Kurz, président par intérim du GRETA et Mme Nathalie Martin, membre du GRETA, secondés par Mme Evgenia Giakoumopoulou du Secrétariat de la Convention.

Sur la base des informations recueillies durant la visite, le GRETA préparera un projet de rapport qui sera transmis aux autorités monégasques pour commentaires. Le GRETA adoptera par la suite son rapport final qui sera rendu public à l’automne 2019.