Ouvrons les yeux sur la traite des être humains Ouvrons les yeux sur la traite des être humains

 

Ce que nous faisons


A la suite d’une série d’initiatives du Conseil de l’Europe dans ce domaine, la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains a été adoptée par le Comité des Ministres le 3 mai 2005. Elle est entrée en vigueur le 1er février 2008, à la suite de sa 10e ratification. Tout en s'appuyant sur les instruments internationaux existants, la Convention va au-delà des normes minimales qu'ils instaurent et renforce la protection des victimes.

La Convention a un vaste champ d’application, qui couvre toutes les formes de traite (nationale ou transnationale, liée ou non à la criminalité organisée) et toutes les personnes victimes de la traite (hommes, femmes et enfants). Les formes d’exploitation couvertes par la Convention sont, au minimum, l’exploitation sexuelle, le travail ou les services forcés, l’esclavage ou les pratiques analogues à l’esclavage, la servitude et le prélèvement d’organes.

La principale valeur ajoutée de la Convention est le fait qu’elle est centrée sur les droits humains et sur la protection des victimes. Son préambule définit la traite comme une violation des droits de la personne humaine et une atteinte à la dignité et à l’intégrité de l’être humain.

 

Lire la suite >>

12ème Journée européenne contre la traite des êtres humains

Le 18 octobre, Journée européenne contre la traite des êtres humains, l’exposition « Ouvrez vos yeux sur la traite des êtres humains » a été inaugurée devant le bâtiment principal du Conseil de l’Europe, le Palais de l’Europe, à Strasbourg. L'exposition est une initiative de l'ONG néerlandaise CoMensha, qui opère en tant que centre de coordination national contre la traite d'êtres humains aux Pays-Bas, et de la fondation Open Mind. Elle relate les récits de 30 femmes, hommes et enfants victimes de la traite des êtres humains. Ces 30 individus, convaincants et courageux, franchissent les barrières de la peur et de la honte pour revendiquer leur reconnaissance, à la fois pour eux-mêmes en tant qu'êtres humains et pour la lutte contre la traite des êtres humains. L'exposition a été amenée à Strasbourg avec le soutien de la Représentation permanente des Pays-Bas auprès du Conseil de l'Europe et se tiendra jusqu'au 22 novembre 2018.

À la même occasion, le Conseil de l'Europe a organisé la projection du documentaire primé
« L'esclavage moderne » suivie d’une discussion avec Dr Tina Davis, réalisatrice norvégienne de télévision et de cinéma et docteur de sociologie, qui travaille actuellement pour la Rafto Foundation for Human Rights en tant que conseillière principale et qui mène l'initiative de l'adoption d’une loi sur l'esclavage moderne en Norvège.

Pour sensibiliser le public à la traite des êtres humains, le Conseil de l'Europe s’est joint à l'initiative de la ligne d'assistance téléphonique italienne destinée aux victimes de la traite avec un lâcher de ballons oranges portant le message #FREEYOURDREAM.

Partenaires :

Plus d'informations et photos :

La chaîne des droits humains du Conseil de l'Europe

Council of Europe

 Council of Europe

 Council of Europe

 Council of Europe Anti-Trafficking