Au sujet du GRETA – le Groupe d'experts sur la lutte contre la traite des êtres humains

Le GRETA est chargé de veiller à la mise en œuvre, par les Parties, de la Convention du Conseil de l'Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains.

Le GRETA tient trois réunions plénières par an. Il effectue des visites et élabore et publie des rapports par pays, dans lesquels il évalue les mesures législatives et autres prises par les Parties pour donner effet aux dispositions de la Convention. De plus, le GRETA publie régulièrement des rapports généraux sur ses activités.

L’article 36 de la Convention décrit la composition du GRETA. Il précise que le GRETA est composé de 10 membres au minimum et de 15 membres au maximum, et souligne la nécessité d'assurer un équilibre entre les femmes et les hommes, une répartition géographiquement équilibrée et une expertise multidisciplinaire lors de l'élection des membres du GRETA. Les membres sont des ressortissants des Etats parties à la Convention, choisis pour leur compétence dans les domaines couverts par la Convention. Ils siègent à titre individuel et doivent être indépendants et impartiaux dans l'exercice de leurs fonctions. Le mandat des membres du GRETA est de quatre ans, renouvelable une fois.

A sa 28ème réunion (27-31 mars 2017), le GRETA a élu son bureau actuel, pour un mandat de deux ans. Mme Siobhán Mullally a été élue présidente du GRETA. M. Jan van Dijk a été élu 1er vice-président et M. Ryszard Piotrowicz a été élu 2ème vice-président.