Les textes originaux proviennent du Conseil de l’Europe et sont utilisés avec l’accord de celui-ci. Ces traductions non-officielles sont réalisées avec l’autorisation du Conseil de l’Europe mais sous l’unique responsabilité du traducteur.