La ville interculturelle construit ses politiques et son identité sur la reconnaissance explicite que la diversité peut représenter une ressource pour le développement de la société.

La première étape est donc l’adoption (et mise en œuvre) de stratégies visant à faciliter les rencontres et les échanges interculturels positifs, et promouvoir la participation active des résidents et des communautés dans le développement de la ville, en répondant aux besoins d’une population diverse. Le modèle politique d’ « intégration interculturelle » est étayé par de très nombreuses données issues de la recherche, des instruments juridiques internationaux variés, et de l’ensemble des contributions des villes membres du programme des Cités interculturelles, qui partagent leurs exemples de bonnes pratiques sur la gestion de la diversité, la résolution des conflits éventuels, et les bénéfices de l’avantage de la diversité.

Cette section offre des exemples d'approches interculturelles tendant à faciliter l'élaboration et mise en œuvre de stratégies interculturelles.

Retour

Sensibiliser l’opinion à l’islam et combattre les préjugés antimusulmans

2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

« Interprétation des sourates du Coran » est une initiative qui vise à déboulonner les stéréotypes sur l’islam et le monde musulman en général, dans le but de construire une société interculturelle pacifique dans les collectivités urbaines d’Ukraine. Depuis le début de la crise en Crimée, de nombreux Tatars de cette péninsule qui pratiquent l’islam ont déménagé dans d’autres villes d’Ukraine. La ville de Loutsk, qui est membre du réseau ICC-UA, en a accueilli plus de 300.

Soucieuse de prévenir les stéréotypes concernant les principes de la foi islamique, la municipalité de Loutsk a organisé un débat public ouvert à tous sur le thème « Demandez aux musulmans », débat auquel ont été invités le chef spirituel des musulmans d’Ukraine, cheikh Sayid Ismagilov, le traducteur ukrainien du Coran, Mikhail Yakobuvich, et l’ensemble des habitants, y compris ceux de religion musulmane.

Au cours du débat, de nombreuses sourates polémiques du Coran ont été interprétées en revenant à leur essence même, ce qui a permis de faire tomber de nombreux préjugés sur les musulmans et leurs principes religieux. Entre autres exemples, il a été montré que le Coran ne justifie pas la violence, qu’il n’appelle pas aux attentats ni au meurtre des « kafirs », qu’il ne prône pas l’humiliation des femmes ni la haine à leur égard, et que les musulmans doivent respecter les lois et la souveraineté de leur pays de résidence.

Cette manifestation a également servi de plate-forme en vue de resserrer les liens entre les locaux et la communauté religieuse musulmane « Rahma » de Loutsk, et d’envisager l’ouverture de la première mosquée à Loutsk dans un futur proche.

La plupart des habitants de Loutsk sont convaincus qu’il est possible, en organisant ce genre de dialogues et d’échanges et en pratiquant la « compréhension mutuelle », de construire une société pacifique et tolérante, où chacun se sent chez soi, quelle que soit son origine ou sa religion.


Filtres par Filtres par
Topic
Anti-discrimination et égalité
Anti-rumeur
Entreprises et emploi
Communication et sensibilisation du public
Culture, loisirs et patrimoine
Développer une culture de l’ouverture et de l’interculturel
Education
Égalité des sexes et intersectorialité
Santé, Sécurité sociale et soutien aux familles
Logement et urbanisme
Leadership et engagement politique
Médiation et résolution des conflits
Multilinguisme
Participation politique et publique
Services publics et de proximité
Réfugiés
Religion et dialogue interreligieux
Roms
Sécurité et justice
Accueil et intégration sociale
Pays
Australie
Autriche
Canada
Croatie
Chypre
Danemark
France
Allemagne
Grèce
Islande
Irlande
Israël
Italie
Japon
Pays-Bas
Nouvelle Zélande
Norvège
Portugal
Serbie
Espagne
Suède
Suisse
Ukraine
Royaume-Uni
Année
2015
2016
2017
2018
2019
2020
2021
Reset Filter