Salle de presse


Retour

Lutte contre les mauvais traitements infligés par la police en Grèce

Athènes 9 janvier 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
© Shutterstock

© Shutterstock

Le Conseil de l'Europe et les autorités grecques organisent une table ronde à Athènes les 10 et 11 janvier sur le maintien de l'ordre par la police et la prévention de la torture et d'autres formes de mauvais traitements.

Cet événement, qui est le premier du genre, vise à mettre les lois et pratiques grecques en conformité avec les normes internationales suite à une série d'arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) et de rapports critiques du Comité pour la prévention de la torture du Conseil de l'Europe (CPT).

De nombreuses personnalités interviendront lors de cet événement, notamment Xeni Dimitriou-Vasilopoulou, Procureur général de la Cour suprême grecque, Christos Giakoumopoulos, Directeur général Droits de l’Homme et État de droit du Conseil de l'Europe, Andreas Pottakis, Médiateur grec, et le professeur Nils Melzer, Rapporteur spécial des Nations unies sur la torture.

Parmi les participants figureront des universitaires, des juristes et des agents du gouvernement, ainsi que des représentants de la police grecque, des garde-côtes, des tribunaux et du ministère public.


Programme

Fiche pays pour la Grèce

Rapports CPT sur la Grèce publié en mars 2016 et septembre 2017 (anglais uniquement)

Note conceptuelle "Professional Policing: Roles and Responsibilities of National Actors in Relation to the (Ill-)Treatment of Apprehended Persons in Greece"