Saut au contenu
Avenue de l'Europe
F-67075 Strasbourg Cedex
Tel. +33 (0)3 88 41 20 00
www.coe.int
menu

Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC)

Le Projet Anti-Corruption en Tunisie (TAC) est mis en œuvre dans le cadre du PAII-T et vise à soutenir l'instance en charge de la lutte contre la corruption en Tunisie dans l'exercice de ses prérogatives en toute indépendance.

Concrètement, le projet Anti-Corruption en Tunisie fournit un soutien à l’Instance nationale de lutte contre la corruption et ses partenaires pour: 

  • La promotion des valeurs d’intégrité et des concepts clés de la lutte contre la corruption auprès des citoyens et citoyennes ;
  • Appui aux renforcements des Compétences du personnel de l’INLUCC et de ses partenaires ;
  • Renforcement de l’Influence de l’INLUCC au niveau national, régional et international.
Résultats clés Résultats clés

Appui à la mise en place de la radio web « Nazaha » (Intégrité) à travers du développement du cadre stratégique, site web et appui technique.

Lancée en décembre 2019, la radio Nazaha est la première radio anti-corruption spécialisée en ligne dans la région MENA avec 6 heures de diffusion en direct quotidiennement avec des émissions en langue arabe, française et anglaise, et une audience allant jusqu’à 26.000 personnes. 

Ce spot est réalisé en collaboration avec l’INLUCC et vise à sensibiliser des citoyens tunisiens aux risques liés à la corruption et leur encourager à refuser et à dénoncer ce phénomène.

Soutien a l'organisation du 5ème congrès national de lutte contre la corruption de l'INLUCC qui a eu lieu le 9 décembre 2020  sous les auspices du président de la République et axé sur le rôle des nouvelles technologies dans la lutte contre la corruption.  Pour en savoir plus

Facilitation de l’adhésion de l’INLUCC au réseau Šibenik des agences de anti-corruption en 2019. 
 Pour en savoir plus

L'Instance nationale de la lutte contre la corruption (INLUCC) a été créée par le décret-loi cadre 2011-120 du 14 novembre 2011 relatif à la lutte contre la corruption et a une mission générale de facilitateur en matière de lutte contre la corruption.

L’INLUCC propose des politiques de lutte contre la corruption, édicte les principes d’orientation générale, donne son avis sur les projets de textes législatifs et réglementaires relatifs à la lutte contre la corruption, réunit des données relatives à la corruption, facilite le contact entre acteurs, et diffuse une culture anti-corruption. L’instance ne se substitute à aucun autre corps de contrôle existant car elle reçoit les requêtes et informations sur les cas de corruption, enquête à leur propos et elle doit les transmettre à la justice. 

Infographie PAII-T Infographie PAII-T