Dans le but d'améliorer l'accès au droit et à la justice, ainsi que l'information juridique de la population tunisienne, tout particulièrement des personnes vulnérables, le Conseil de l'Europe soutient la création de guichets d'information, ainsi que le renforcement des capacités des auxiliaires et professionnels de la justice.

L'appui aux acteurs non-étatiques et à la société civile par leur implication directe dans l'amélioration du système juridique et de son fonctionnement est une dimension cruciale de l'AP-JUST. Celle-ci permet d'assurer un bon degré d'appropriation locale du projet de par l'engagement des bénéficiaires dans sa mise en œuvre, ce qui en retour permet d'assurer la durabilité des progrès réalisés.

L'implication de la société civile dans la mise en œuvre des activités se fera notamment par voie d'achat de prestations de service ou par octroi de subventions à des acteurs non-étatiques, tels que des organisations de la société civile, des associations d’avocats, ou encore des universités.