Le Conseil de l’Europe a lancé KCOOS+ en 2018 pour soutenir les pouvoirs publics et les acteurs nationaux impliqués dans la lutte contre la manipulation des compétitions sportives. Il vise à accompagner les acteurs législatifs, institutionnels et professionnels qui souhaitent s’aligner sur les objectifs et les valeurs de la Convention de Macolin.

 

Le projet KCOOS+ est entièrement financé par des contributions volontaires octroyées par : l'Australie (Department of Health), Chypre (Cyprus Sports Organisation), Danemark (Ministère de la Culture), France (ARJEL, FDJ, Ministère des Sports, NOC), Norvège (Ministère de la Culture) et Suisse (Office fédéral du sport -OFSPO), ainsi que ainsi que par la World Lotteries Association et les European Lotteries.

 

                                                                                                       

                                                     

                                                                                                              

 

Le projet, également soutenu par EUROPOL, la FIFA, GLMS, INTERPOL, l’IOC et l’UEFA, a principalement développé un cadre pratique qui rassemble des expertises multisectorielles pour :

 

  • fournir une assistance ciblée aux acteurs nationaux, y compris pour la création et le développement de leurs Plateformes nationales et la mise en œuvre de leurs stratégies nationales ;
  • aborder les thèmes complexes de la lutte contre la manipulation d’un point de vue régional (jusqu’à présent en Europe, dans le Pacifique et en Afrique).

 

En outre, KCOOS+ met en œuvre les outils développés dans le cadre du Réseau des Plateformes nationales (Groupe de Copenhague).