Retour

« Faire progresser les droits de l’Homme, la démocratie et l’Etat de droit dans et par le sport » : découvrez les priorités 2022-2025 du Conseil de l’Europe pour le Sport

Division Sport Strasbourg, France 25 février 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
« Faire progresser les droits de l’Homme, la démocratie et l’Etat de droit dans et par le sport » : découvrez les priorités 2022-2025 du Conseil de l’Europe pour le Sport

Le Conseil de l’Europe a fixé ses priorités dans le domaine du Sport pour les quatre prochaines années (2022-2025), conformément au cadre stratégique de la Secrétaire générale du Conseil de l’Europe et aux décisions prises lors de la Session ministérielle de Hambourg (mai 2021).

Face aux menaces en constante évolution auquel le sport est confronté, telles que le dopage, la violence lors des manifestations sportives, la discrimination, la manipulation des compétitions sportives ou encore la corruption et les violations des droits de l’Homme, ces priorités devraient contribuer à renforcer le sport en tant qu’activité fondée sur des valeurs et à garantir que les droits de l’Homme soient ancrés dans le sport. Elles s’articulent autour de trois axes stratégiques :

  • Inscrire fermement, à l’ordre du jour des gouvernements et organisations sportives, la protection des droits de l’Homme et le respect de l’Etat de droit dans le sport.
  • Réaliser des avancées majeures dans la promotion d’un sport fondé sur des valeurs.
  • Réaffirmer le rôle clé du Conseil de l’Europe en tant que partenaire fiable et essentiel pour relever les défis européens et mondiaux dans le domaine du sport.

Afin de mener à bien ces objectifs, le Conseil de l’Europe s’appuie sur l’action coordonnée de ses deux entités motrices -l’Accord Partiel Elargi sur le Sport (APES) et le secteur des Conventions dans le domaine du sport division des Conventions Sport-, réunis désormais au sein d’une seule entité, la Division Sport.

La Division Sport axera ses travaux sur la promotion et la mise en œuvre de la Charte européenne du Sport récemment révisée ; texte de référence pour le développement du sport en Europe et sur la promotion de ses Conventions thématiques contre le dopage, contre la manipulation des compétitions sportives et pour la sûreté, la sécurité et les services lors des manifestations sportives, qui, du fait de leur portée internationale et de leur caractère contraignant pour les Etats Parties, contribuent à la création d’un environnement sportif dans le respect des processus démocratiques, des droits de l’Homme et de l’Etat de droit.

Par ailleurs, le Conseil de l’Europe insiste sur la nécessité de poursuivre et de renforcer la coopération avec les parties prenantes, aussi bien en interne avec les autres secteurs du Conseil de l’Europe, qu’en externe avec les organisations et partenaires internationaux et les organisations sportives, afin de promouvoir la bonne gouvernance et les normes et valeurs du Conseil de l’Europe dans le sport.
 

La Division Sport du Conseil de l’Europe est responsable du développement, de la promotion et de la mise en œuvre d'instruments juridiques avant-gardistes visant à protéger l'intégrité et les valeurs du sport tout en assurant la promotion des droits de l’Homme.