Retour

La Lituanie a une meilleure compréhension des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme, selon un nouveau rapport du Conseil de l'Europe

Strasbourg 24 août 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Lituanie a une meilleure compréhension des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme, selon un nouveau rapport du Conseil de l'Europe

Dans un rapport publié aujourd'hui, l'organisme de lutte contre le blanchiment de capitaux du Conseil de l'Europe (MONEYVAL) conclut que les autorités lituaniennes ont amélioré leur compréhension des risques nationaux de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme et ont pris des mesures appropriées. En conséquence, MONEYVAL a attribué à la Lituanie une meilleure note de conformité internationale dans ce domaine.

Depuis son rapport d'évaluation mutuelle de 2018, la Lituanie fait rapport selon un calendrier accéléré (procédure de suivi renforcé de MONEYVAL) en raison du nombre élevé de lacunes dans plusieurs domaines clés. Le suivi effectué par MONEYVAL a permis d'examiner une série de mesures législatives, réglementaires et institutionnelles mises en œuvre par la Lituanie pour combler ces lacunes.

Le rapport de suivi examine également la mise en œuvre des nouvelles exigences internationales en matière d'actifs virtuels, qui couvrent notamment les principales devises virtuelles (par exemple Bitcoin, Ethereum, etc.) et les fournisseurs de ces actifs. Si MONEYVAL a enregistré certains progrès dans la mise en œuvre des anciennes et des nouvelles exigences relatives aux actifs virtuels, des lacunes subsistent et la notation de la Lituanie dans ce domaine a été ramenée de "largement conforme" à "partiellement conforme".

À ce jour, la Lituanie a atteint un niveau de conformité totale pour huit des 40 recommandations du GAFI, qui constituent la norme internationale de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LAB/CFT). Elle présente encore des défaillances mineures dans la mise en œuvre de vingt-quatre autres recommandations, ainsi que des défaillances de plus grande ampleur pour les huit autres.

MONEYVAL a décidé que la Lituanie restera dans le processus de suivi renforcé et continuera de rendre compte des nouveaux progrès réalisés pour renforcer sa mise en œuvre des mesures de LAB/CFT.

***

Le Comité d'experts sur l'évaluation des mesures de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (MONEYVAL) est un organe de suivi du Conseil de l'Europe chargé d'évaluer le respect des principales normes internationales en matière de lutte contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme et l'efficacité de leur mise en œuvre, ainsi que la tâche de faire des recommandations aux autorités nationales en ce qui concerne les améliorations nécessaires à leurs systèmes.