Retour

Hongrie : MONEYVAL constate des progrès dans le respect des normes internationales de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Strasbourg 26 mai 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Hongrie : MONEYVAL constate des progrès dans le respect des normes internationales de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Le quatrième rapport de suivi publié aujourd’hui par le Comité d'experts sur l'évaluation des mesures de lutte contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme (MONEYVAL) analyse les progrès réalisés par la Hongrie concernant le renforcement de son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LAB/FT) et les mesures prises en réponse aux insuffisances en matière de conformité technique identifiées dans le rapport d’évaluation mutuelle adopté en septembre 2016.

La Hongrie a amélioré sa législation relative aux personnes politiquement exposées, en conséquence de quoi MONEYVAL a rehaussé sa notation sur la Recommandation 12 du GAFI, de « partiellement conforme » à « en grande partie conforme ».

Le rapport de suivi évoque également les progrès réalisés dans la mise en œuvre des nouvelles exigences liées à la Recommandation 15 (Actifs virtuels et Prestataires de services de gestion d’actifs virtuels), qui a été modifiée depuis l’adoption du précédent rapport de suivi sur la Hongrie. La notation pour la Recommandation 15, qui était initialement « conforme », est maintenant « partiellement conforme ».

La situation en Hongrie est maintenant « conforme » pour cinq des 40 Recommandations du GAFI et « en grande partie conforme » pour 29 autres. Elle demeure « partiellement conforme » pour six des 40 Recommandations.

MONEYVAL a décidé que la Hongrie continuerait de faire l’objet d’une procédure de suivi renforcé et qu’elle rendrait compte à MONEYVAL dans un an de l’évolution de ses mesures en matière de LAB/FT.