La traite des êtres humains à des fins d'exploitation par le travail est l'un des défis majeurs auxquels l'Europe est confrontée, selon le rapport du Secrétaire Général du Conseil de l'Europe « Relever les défis à venir - Renforcer le Conseil de l'Europe » sur la base des constats du Groupe d'experts du Conseil de l'Europe contre la traite des êtres humains (GRETA). 

Afin de renforcer l'action contre la traite des êtres humains, le Comité des Ministres « a décidé de continuer à analyser la protection conférée par les normes européennes existantes afin d'identifier les lacunes et d'élaborer des recommandations spécifiques par secteur, des lignes directrices et des codes de conduite » (129ème Session ministérielle, Helsinki, 17 mai 2019).

Dans ce but, le Comité des Ministres a mis en place le Comité de rédaction sur la traite à des fins d'exploitation par le travail (DH-TET). Sous l’autorité du Comité directeur pour les droits de l’homme (CDDH), préparer un projet de recommandation du Comité des Ministres sur la prévention et la lutte contre la traite des êtres humains à des fins d’exploitation par le travail, basée notamment sur le Recueil de bonnes pratiques et la Note d’Orientation sur la prévention et la lutte contre la traite des êtres humains à des fins d’exploitation par le travail élaborés par le GRETA, ainsi que sur la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme.

Réunions Réunions