Du fait de la crise de Coronavirus, presque tous les établissements d’enseignement général et supérieur européens ont dû fermer leurs portes et redoubler d’efforts afin d’assurer la continuité du processus éducatif.

Ces établissements doivent relever de nombreux défis, dont le passage massif et rapide à l’enseignement à distance, la réorganisation des modalités d’évaluation et l’accompagnement des étudiants à distance.

Dans cette section, vous trouverez des exemples de bonnes pratiques concernant les initiatives menées par des établissements d’enseignement supérieur et des écoles, ainsi que par leurs organismes représentatifs, afin de garantir à tous les étudiants l’accès à une éducation équitable, inclusive et de qualité adéquate.

 

Exemple : Union des étudiants d’Europe (ESU) Exemple : Union des étudiants d’Europe (ESU)

L'Union des étudiants d’Europe (ESU), l'organisation basée à Bruxelles qui chapeaute 46 Unions nationales d'étudiants (UNE) de 40 pays, a publié une prise de position sur la crise du COVID-19 et ses effets «multidimensionnels», avec un accent particulier sur la population étudiante en Europe et au-delà. Le document décrit les défis politiques, économiques, sanitaires et sociaux engendrés par la pandémie de COVID-19 et leurs effets possibles sur les étudiants, telle que la pression à laquelle sont soumis les étudiants et les internes en soins de santé engagés dans les institutions médicales, les difficultés rencontrées par les étudiants internationaux et en échange et les effets sociaux que la crise aura sur les étudiants issus de milieux moins favorisés. Pour relever ces défis, l’ESU appelle à une «réponse mondiale à la pandémie» et à une «position commune du Forum mondial des étudiants protégeant les étudiants dans cette crise». Le document de synthèse est disponible ici (en anglais uniquement).

L'Union des Étudiants d’Europe recueille des données sur l’impact du COVID-19 sur la vie étudiante par le biais d’une enquête sur la vie étudiante pendant la pandémie de COVID-19 (disponible en anglais uniquement), menée conjointement avec l’Institut pour le Développement de l’Éducation (une organisation de la société civile de Zagreb, en Croatie) et avec une équipe interdisciplinaire de chercheurs basée à l’Université de Zadar en Croatie.

  Vidéo - Union des étudiants d’Europe (ESU)

Exemple : Université de Strasbourg Exemple : Université de Strasbourg

En mars 2020, l’Université de Strasbourg a identifié 160 étudiants en difficulté matérielle (pas d’ordinateur, ni de connexion internet), dont la situation met en péril le suivi de leurs études à distance et la validation de leurs examens. D’autres étudiants ont perdu leur travail à temps partiel et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.

L’Université de Strasbourg et sa Fondation ont donc créé un Fonds d’urgence à destination de ses étudiants. Au 7 avril 2020, 61 000 euros ont été récoltés, l’Université a pu mettre une centaine d’ordinateurs portables à disposition des étudiants, et réfléchit à une solution au manque de connexion internet rencontré par certains.

Exemple : Fédération Européenne Des Ecoles (FEDE) Exemple : Fédération Européenne Des Ecoles (FEDE)

La Fédération Européenne Des Ecoles (FEDE) est une organisation internationale non gouvernementale (OING) qui partage un projet commun d’exigence, de qualité et d’ambition avec près plus de 500 écoles en réseau.

Comme beaucoup d’autres organisations non-gouvernementales impliquées dans l’éducation, la FEDE participe au mouvement de solidarité en vue de favoriser la continuité pédagogique des étudiants et la formation des citoyens pendant cette période de confinement.

La FEDE a pris les dispositions suivantes.

Exemple : Conférence des Églises européennes (CEC) Exemple : Conférence des Églises européennes (CEC)

Réflexions sur la crise actuelle du COVID-19 par le groupe thématique de la CEC sur l'éducation, la démocratie et la diversité

Le texte suivant n'est pas une déclaration officielle de la CEC mais comprend des points de discussion destinés à contribuer au débat actuel sur le rôle des Églises et sur le COVID-19 en Europe.

Nous vivons actuellement une crise sans précédent en Europe et dans le monde entier. Les gens ne peuvent plus aller travailler, les membres de la famille doivent garder leurs distances et les services religieux ne sont possibles que de façon très limitée ou sont annulés dans un avenir prévisible. 

Les jardins d'enfants, les écoles et les universités sont fermés. La vie sociale telle que nous l'avons connue est inexistante.

Partout en Europe, des personnes occupant des postes à responsabilité dans la politique, la société civile et le domaine médical, s'efforcent de protéger des vies humaines. Les mesures prises ne sont pas toujours les bienvenues, car elles empiètent parfois profondément sur les libertés démocratiques.

Dans la Charta Oecumenica, les Églises affirment qu'elles ont une responsabilité commune en Europe. C'est maintenant, en particulier, le moment de réfléchir à cette responsabilité. Nous espérons que les réflexions suivantes favoriseront une discussion ouverte et fructueuse entre les Églises. Lire la suite 

écoles écoles

 

Réponses d'écoles en Albanie

Réponses d'écoles en Serbie

Réponses d'écoles en Ukraine

Réponses d'écoles au Kosovo*

 

 

 

 

* Toute référence au Kosovo dans ce texte, qu'il s'agisse du territoire, des institutions ou de la population, doit être comprise en pleine conformité avec la Résolution 1244 du Conseil de Sécurité des Nations Unies et sans préjuger du statut du Kosovo.