A propos

Garantir le droit à une éducation de qualité pour tous

Ensuring the right to quality educationLe Conseil de l’Europe prône une éducation de qualité dont l’objectif est la préparation non seulement à l’emploi, mais aussi à une vie de citoyen actif dans une société démocratique, à un épanouissement personnel ainsi qu’au développement et à la consolidation d’une base de connaissances approfondie et diversifiée.

Ces quatre finalités, d’égale importance, sont parfaitement compatibles et se renforcent mutuellement. Ainsi, nombre des compétences requises pour exercer une citoyenneté active favorisent aussi l’employabilité et participent au développement de l’individu.
 

En Europe, les systèmes éducatifs devraient permettre à tout apprenant de développer pleinement ses capacités et de concrétiser ses ambitions. Cela est d’autant plus important pour les personnes issues de milieux dans lesquels l’éducation est considérée davantage comme une perte de temps que comme une ouverture. C’est pourquoi un système éducatif de qualité devrait être en mesure de proposer des possibilités d’apprentissage adaptées à chacun. Si l’on dépasse les considérations
institutionnelles pour se placer au niveau du système, il apparaît de plus en plus évident que l’inclusion est une dimension majeure de la qualité. Un système éducatif pourrait-il prétendre à l’excellence s’il laisse sur le bord du chemin une grande partie des apprenants ?
 

Une éducation de qualité s’articule différemment selon qu’il s’agit d’enseignement obligatoire ou d’enseignement non obligatoire, d’éducation préscolaire ou d’enseignement supérieur. Certains groupes de personnes ont besoin d’une attention particulière et de mesures spécifiques pour pouvoir bénéficier d’une éducation de qualité adaptée à leurs besoins, mais il convient d’offrir à tous une éducation de qualité.
 

Les pouvoirs publics ont une mission importante à remplir qui consiste à veiller à ce qu’une éducation de qualité soit accessible à tous. Ils le font à des niveaux différents et de manière différente selon les pays. L’éducation peut être dispensée par le secteur privé, mais dans un cadre déterminé par les pouvoirs publics. La responsabilité de ces derniers ne s’arrête ni aux portes des établissements privés ni à la fin de l’enseignement obligatoire.