Rendre le cercle de confiance vraiment sûr pour les enfants


Chaque année, le Conseil de l'Europe invite ses partenaires à se concentrer sur un thème spécifique à l'occasion de la Journée européenne.

L'édition 2021 de la Journée européenne est centrée sur « Rendre le cercle de confiance vraiment sûr pour les enfants ». Le Conseil de l'Europe à de très nombreux partenaires pour célébrer la Journée européenne, y compris ses Etats membres, les organisations de la société civile et les parlements nationaux. Cette page internet donne accès aux différentes initiatives organisées par ces partenaires (présentées ci-dessous sous Activités) permettant à tous de partager ce qu’ils font pour générer des bonnes pratiques.

La grande majorité des abus sexuels commis sur des enfants se produisent dans le cercle de confiance de l’enfant. Lorsque l’enfant connaît la personne qui lui fait du mal, s’il l’admire, a confiance en elle, voire l’aime, il lui sera particulièrement difficile de révéler et surmonter les abus. Pendant les confinements imposés pour limiter la propagation de la Covid-19, un enfant enfermé avec son agresseur avait encore moins de possibilités de demander de l’aide. Lorsque des abus commis dans le cercle de confiance de l’enfant sont signalés, la victime et sa famille traversent souvent une lourde épreuve car les services judiciaires et sociaux sont mal coordonnés et insuffisamment préparés. Mais ce n’est pas une fatalité.

MATERIELS


 Nos outils

Comité de Lanzarote lors du suivi de la mise en œuvre de la Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels (Convention de Lanzarote). Le premier cycle de suivi de cette convention était précisément consacré à la protection des enfants contre les abus sexuels dans le cercle de confiance  :

 Nos outils de communication

ACTIVITÉS AUTOUR DE LA JOURNÉE EUROPÉENNE


 Dans les États membres du Conseil de l’Europe

Déclaration conjointe publiée par six États membres du Conseil de l’Europe (Andorre, Belgique, Luxembourg, Monaco, Saint-Marin et Slovénie) et soutenue par les 41 autres Etats membres du Conseil de l’Europe ainsi que par l’Union européenne et la Tunisie.

 

 


 ALBANIE

Qendra për Mbrojtjen e të Drejtave të Fëmijëve në Shqipëri (Child Rights Centre Albania - Centre des droits de l'enfant Albanie - CRCA) - ECPAT Albanie

Le Centre des droits de l'enfant Albanie (CRCA) - ECPAT Albanie a organisé le 19 novembre une marche pour sensibiliser les parents, les familles, la société et les institutions à prévenir toute forme de violence à l'encontre des enfants, depuis la place Skënderbej, par le ministère de l'Intérieur, le boulevard Dëshmorët e Kombit, jusqu'au Parlement albanais.


 BELGIQUE

Child Focus

A l’occasion de la Journée européenne, Child Focus a promu le projet Arachnid, qu’il a récemment rejoint, sur son site internet. Le projet Arachnid est une armée de robots qui parcourent l’internet pour trouver et retirer les images d’abus sexuels sur les enfants, lancé par le Centre canadien de Protection de l’Enfance (Canadian Centre for Child Protection).


 BULGARIE

L'Agence nationale de la protection de l'enfance a fait la promotion de la Journée européenne sur son site internet et y a expliqué ce qu'est l'abus sexuel d'enfants dans le cercle de confiance.


 ITALIE

Ministère de l'Egalité des Chances et de la Famille

Déclaration vidéo faite à l’occasion de la Journée européenne par Mme la Professeure Elena Bonetti, Ministre de l'Egalité des Chances et de la Famille.


  Autres partenaires

UNION EUROPEENNE

Commission européenne

La commission européenne a publié un communiqué à l’occasion de la Journée européenne pour, en particulier, réaffirmer sa détermination à prévenir et à combattre les abus sexuels et l'exploitation sexuelle des enfants.

Direction générale Migration et affaires intérieures

DGHome a publié un article d’actualité pour célébrer la Journée européenne, rappelant que la lutte contre les abus et l'exploitation sexuels des enfants est l'une des principales priorités de l'UE et soulignant, plus particulièrement, ses initiatives décrites dans sa stratégie pour une lutte plus efficace contre les abus sexuels sur les enfants.

Chat sur Twitter

Le service Communication de la DGHome a organisé un chat conjoint sur Twitter le 18 novembre pour sensibiliser aux violences sexuelles à l'encontre des enfants, en coopération avec la Division des droits de l'enfant du Conseil de l'Europe, Europol et WeProtect Global Alliance.

Eurojust

Eurojust a publié une série de tweets pour rappeler, à l'occasion de la Journée européenne, que 90 % des actes de violences sexuelles ne sont pas signalés à la police, 70 à 85 % des victimes d'abus sexuels à l’encontre des enfants sont abusés par une personne qu'ils connaissent, et que l'abus sexuel des enfants est un crime grave avec des conséquences durables. Il a également souligné que la protection des enfants exige une réponse globale, globale et commune et que #Eurojust soutient les autorités judiciaires au-delà des frontières pour poursuivre les contrevenants : https://bit.ly/CrimesChildren.

DELEGATION DE L'UE AUPRES DU CONSEIL DE L'EUROPE ET REPRESENTATIONS PERMANENTES D'ANDORRE ET DE SAINT-MARIN AUPRES DU CONSEIL DE L’EUROPE

Les cinq vidéos gagnantes du concours vidéo « Mes droits, ma voix », témoignant de la compréhension par les enfants de leurs propres droits, ont été projetées au Palais de l'Europe à Strasbourg le 10 novembre 2021, en amont de la Journée européenne. Le projet s'adressait aux enfants de tous les États membres de l'UE, d'Andorre et de Saint-Marin. Avec une centaine de projets vidéo reçus d'enfants et d'écoles de toute l'Europe, l'initiative culturelle s'est avérée un véritable succès. Les vidéos abordent des thèmes aussi divers que le droit à l'éducation et à la santé, la protection contre la violence, le respect de la vie privée, le droit à un environnement sain ou l'inclusion des enfants en situation d’handicap, le mariage des enfants et un appel à mettre fin à la violence sexuelle.


AMBER ALERT

AMBER Alert Europe a lancé sa nouvelle campagne de sensibilisation « Ami ou Monstre ? » le 18 novembre 2021 à l'occasion de la Journée européenne. La campagne souligne le fait que, contrairement à la croyance populaire, dans la majorité des cas d'abus sexuels, c’est quelqu'un que les enfants connaissent, aiment ou en qui ils ont confiance qui leur font du mal. Des affiches ont été posées à plusieurs endroits, notamment à l'aéroport de Schiphol (Amsterdam) et la campagne a été mise en avant dans des publications sociales sur les canaux officiels d'AMBER Alert Europe : Facebook, Twitter, Instagram et LinkedIn.


 Conseil de l’Europe

SECRETAIRE GENERALE

Mme Marija Pejčinović Burić, Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe

À l’occasion de la Journée européenne pour la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels, qui aura lieu le 18 novembre, la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, Mme Marija Pejčinović Burić, a appelé les États à intensifier leurs efforts pour rendre le « cercle de confiance » des enfants (les personnes de leur entourage qui bénéficient d’une position reconnue de confiance, d’autorité ou d’influence sur l’enfant) aussi sûr que possible : « Pour les enfants, le risque de subir des abus sexuels ne provient pas nécessairement de l’extérieur – il provient généralement de personnes en qui ils ont confiance. Les États ne doivent ménager aucun effort pour rendre plus sûr le cadre de vie des enfants, qu’il s’agisse du domicile familial, de l’école, des structures de loisirs ou des centres d’accueil. La vérification soigneuse des antécédents des personnes qui travaillent avec les enfants, l’information des enfants et des parents sur les risques d’abus sexuels, la formation des professionnels à la manière de déceler et de dénoncer les abus, l’adaptation des enquêtes et des procédures judiciaires aux enfants : il s’agit là de quelques-uns des moyens de prévenir les abus sexuels et de protéger les enfants qui sont victimes de ces crimes odieux. »

Voir le communiqué de presse complet.


COMITE DES MINISTRES

Lors de leur 1417ème réunion tenue le 10 novembre 2021, les Délégués des ministres ont tenu un échange avec Mme Christel De Craim, Présidente du Comité des Parties à la Convention sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels (Comité de Lanzarote).

 

 


COMITE DE LANZAROTE

Mme Christel De Craim, Présidente du Comité de Lanzarote

La Convention du Conseil de l'Europe sur la protection des enfants contre l'exploitation et les abus sexuels (la Convention de Lanzarote) a maintenant été ratifiée par tous les Etats membres du Conseil de l'Europe, ainsi que par la Tunisie. La Convention n'était pas seulement le premier traité régional consacré spécifiquement à la protection des enfants contre l'exploitation et les abus sexuels, mais aussi le premier qui couvrait les abus sexuels au sein de la famille de l'enfant ou du « cercle de confiance ».

La Convention doit être perçue comme un phare qui prépare le terrain pour un environnement plus sûr pour les enfants, en fixant des normes, en surveillant la mise en œuvre de ces normes et en aidant les États par le biais d'activités de renforcement des capacités et de sensibilisation.

Le premier cycle de suivi thématique du Comité de Lanzarote s'est concentré sur la Protection des enfants contre les abus sexuels dans le cercle de confiance. Des recommandations et des bonnes pratiques ont été présentées.

Ce n'est pas un hasard si le thème de l'édition de cette année de la Journée européenne est précisément « Rendre le cercle de confiance vraiment sûr pour les enfants », car les abus sexuels commis par une personne de confiance restent un énorme problème. L'hypothèse selon laquelle les enfants sont victimes d'étrangers qui les approchent et les harcèlent afin de les abuser sexuellement n'est pas correcte la plupart du temps. Nous n'aimons pas penser à l'impensable, mais les enfants sont fréquemment maltraités par des personnes en qui ils ont confiance, avec qui ils ont des liens. L'abus sexuel a un impact majeur dans divers domaines de la vie de l'enfant, mais si l'agresseur est une personne de confiance, l'enfant est touché au cœur même de sa vie, de son existence.

L'engagement d'une action en justice et/ou la recherche d'une aide médicale, psychosociale et psychologique peut être une étape importante dans le processus de rétablissement d'une victime d'abus sexuel. Déposer une plainte est un moment très difficile, surtout si l'agresseur est une personne de confiance. C'est toujours un moment de profonde réminiscence du traumatisme. L'enfant veut se tourner vers une personne de confiance afin de révéler le secret, mais que se passe-t-il si cette personne est l'agresseur ou s'il n'y a personne à qui faire confiance ?

Nous devons tous tendre la main aux enfants, ne détournez pas le regard ! Jamais.

Certainement pas maintenant, à une époque où la vie est difficile pour tout le monde, notamment pour les enfants. Les enfants ont besoin d'environnements chaleureux et sûrs dans lesquels ils peuvent s'épanouir et se développer.

Nous devons tous nous assurer que ces environnements sont sûrs à tout moment !


ASSEMBLEE PARLEMENTAIRE

M. Rik Daems, Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe

Dans une déclaration publiée à l’occasion de la Journée européenne, M. Rik Daems, Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, appelle notamment tous les parlements à sensibiliser l’opinion publique aux conséquences dramatiques et durables des abus sexuels dont sont victimes les enfants dans le « cercle de confiance ».

 

 

Lancement de la vidéo Autour d’un Lac

Pour marquer l’édition 2021 de la Journée européenne, le Conseil de l'Europe lance une nouvelle vidéo qui encourage les enfants et les jeunes à « briser le silence » sur les abus sexuels dans leur cercle de confiance. Autour d'un Lac, réalisée par M. Roland Edzard fait suite à sa vidéo primée Le Lac, produite en 2013 dans le cadre de la Campagne « UN sur CINQ » du Conseil de l'Europe, et met en scène les mêmes acteurs, huit ans plus tard.


 Partagez vos activités et initiatives !

Merci de nous informer si vous organisez un événement. Nous ferons la promotion de vos activités ou initiatives

Faites nous savoir si vous organisez un événement
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.
Ce champ est obligatoire.