Retour

Un nouveau podcast explore le sujet des violences faites aux femmes et les violences domestiques en Tunisie

AP-JUST: AMÉLIORATION DU FONCTIONNEMENT, DE LA PERFORMANCE ET DE L'ACCÈS À LA JUSTICE EN TUNISIE
Tunis 9 mai 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Un nouveau podcast explore le sujet des violences faites aux femmes et les violences domestiques en Tunisie
Cette série partage l’histoire de femmes victimes de violences conjugales. Des violences qui ont causé la mort de certaines de ces femmes. C’est le cas de Refka Cherni, tuée par son mari il y a un an au Kef. Dans ce podcast, des proches de femmes victimes de féminicide ainsi que des femmes victimes de violences témoignent afin de remettre ces drames au cœur du débat public.

Illustration : © inkyfada podcast 

Refka, jeune femme de 26 ans a été tuée par son mari le 9 mai 2021 au Kef, en Tunisie. Ce dernier exerçait sur elle de la violence, physique, verbale et économique. Un jour, elle décide de se sortir de ce cercle de violences en portant plainte contre lui. Quarante-huit heures après le dépôt de la plainte, son mari, agent de la garde nationale, la tue en lui tirant cinq fois dessus avec son arme de service.

 

Dans le premier épisode, nous découvrons le quotidien de Refka, marqué de violences physiques, économiques et verbales perpétrées par son mari. Son histoire est évoquée à travers le témoignage de son frère, de Mme Karima Brini, présidente de l’association Femme et Citoyenneté du Kef, ainsi que de l’avocate chargée du dossier et de l’ancien chef de l’unité de police spécialisée dans la lutte contre les violences faites aux femmes du Kef.

 

Ce podcast a été créé par l'association « Avocats sans frontières Tunisie » en partenariat avec inkyfada Podcast. Le développement et l’enregistrement du premier épisode a été financé par l’Union européenne et le Conseil de l'Europe Tunisie dans le cadre du du programme « Amélioration du fonctionnement, de la performance et de l’accès à la justice en Tunisie » (AP-JUST).

 

 Pour écouter cet épisode du podcast (en arabe) cliquez ici.

 

Aucune femme ne doit rester seule face aux violences.
Le livret « Je ne suis pas seule » donne les informations sur les droits, et présente aussi les structures et les services auxquelles toute femme subissant des violences peut faire appel en Tunisie.
Télécharger le livret « Je ne suis pas seule » 


Portail web Portail web
NOUS-SOMMES sur FACEBOOK NOUS-SOMMES sur FACEBOOK

     Suivez-nous

Conseil de l'Europe Conseil de l'Europe
Contacts presse Contacts presse

Strasbourg

Service de presse

+33 (0) 3 88 41 25 60

Tunis

 Chargée de communication