Le Groupe Pompidou a reconnu très tôt la nécessité d'intégrer la dimension de genre dans les politiques en matière de drogues. Lors d’un premier symposium accueilli par la Suisse en 1988, il a cherché à favoriser une meilleure compréhension des spécificités liées au genre en matière de consommation et de traitement. Depuis lors, l'approche sensible au genre est devenue une question transversale importante dans les travaux du Groupe Pompidou.

 En savoir plus sur le travail du Groupe Pompidou sur le genre

 Intégrer une dimension de genre dans les politiques en matière de drogues - Un manuel pour les praticiens et décideurs

La publication « Implementing a gender approach in drug policies : prevention, treatment and criminal justice, handbook for practitioners and decision makers » est le résultat d'une consultation en ligne 2020-2021 impliquant 13 pays et s’étant déroulé pendant la pandémie de Covid 19.

Le manuel vise à fournir aux décideurs et aux praticiens dans le domaine de la drogue des recommandations opérationnelles et fondées sur des données probantes pour élaborer et mettre en œuvre des politiques et des interventions qui intègrent mieux les besoins spécifiques des femmes (approche sensible au genre) et soutiennent davantage l'équité entre les sexes (approche transformatrice de genre) pour les personnes concernées par la fourniture de la prévention et des soins liés à la drogue (réduction des risques et des dommages, traitement, réinsertion), y compris dans le système de la justice pénale.

Des exemples de politiques tenant compte de la dimension de genre sont donnés par l’Irlande, le Mexique, l’Espagne et au niveau local : Reykjavik.

Les exemples de prévention, de justice pénale et de traitement couvrent des projets de la France, la Grèce, l'Irlande, l'Italie, la Macédoine du Nord, le Portugal, la Serbie et l'Espagne.

 

Autres actions dans ce domaine

 Publication « Needs of women with substance use disorders in Lebanon (2019; anglais uniquement)

 Conférence relative à l’intégration d’une perspective de genre dans les politiques en matière de drogues (Mexique, 2018)

 Séminaire « Femmes et drogues : de la politique aux bonnes pratiques » (Italie, 2017)

 Rapport de synthèse « Violence, femmes et drogue du viol » (2017; anglais uniquement)

 La question du genre dans l’usage non médical de médicaments délivrés sur ordonnance (2015, anglais uniquement)

 Revue de littérature (2015)

 Femmes, drogues et violence : consultation de professionnels (2015)

 Séminaire sur les femmes, les drogues et la violence en Europe et dans la région méditerranéenne (Italie, 2015)

 Interview : A pill for every ill ? (2015; anglais uniqement)

 Interview : Intégration de la perspective de genre dans différents domaines d'activité du Conseil de l'Europe (2015)


 Approche sensible au genre dans la coopération méditerranéenne

La dimension de genre a été intégrée au programme de travail du Réseau méditerranéen sur les drogues et les toxicomanies (MedNET) grâce à la mise en œuvre de projets visant à améliorer l’accès à la santé, la prévention et la prise en charge des femmes présentant des troubles liés à l’usage de substances. Les activités mises en œuvre dans la région méditerranéenne sont les suivantes :

  • Algérie : organisation d’un séminaire de sensibilisation sur les femmes et les drogues (2017) et mise en place d'un comité national sur les femmes (2018)
  • Égypte : création de services spécialisés de soins et prise en charge pour les femmes, suivis de modèles pour le traitement des femmes enceintes souffrant de troubles liés à l’usage de substances (2016-2018)
  • Liban : intégration des besoins des femmes dans la première stratégie nationale de lutte contre l’usage de substances (2016), accompagnée d’un projet sur l’identification des besoins des femmes atteintes de troubles liés à la consommations de substances (2018) ; mise sur pied de programmes spécifiquement élaborés pour les femmes qui consomment des drogues dans le but d’améliorer et d’augmenter leur accès aux services de prise en charge et de soins (2020), complétés par une visite d’étude de professionnels de la santé libanais en France (2020)

 Lire d’autres publications MedNET


 Contribution à la stratégie pour l’égalité entre les hommes et les femmes

Le Groupe Pompidou contribue également à la Stratégie du Conseil de l'Europe pour l’égalité entre les femmes et les hommes et ses activités en la matière figurent dans les rapports annuels du Secrétaire Général du Conseil de l’Europe sur la mise en œuvre de la stratégie. Le Groupe Pompidou est impliqué dans la Stratégie 2018-2023 sous son objectif stratégique n°6 : Intégrer les questions d’égalité entre les femmes et les hommes dans toutes les politiques et mesures, qui fait précisément référence aux femmes consommatrices de drogues et par conséquent aux activités du Groupe Pompidou dans ce domaine.


 Séminaire sur les agressions sexuelles facilitées par les drogues (ASFD) : un défi face à la violence sexiste

Date: le 18 mai 2022, de 9h15 à 16h30
Location: Conseil national de l'économie et du travail (CNEL), Rome, Italie

Fabiana Dadone, Ministre des Politiques de la Jeunesse et déléguée aux politiques de prévention et de lutte contre les addictions, a ouvert le séminaire organisé dans le cadre du programme de la présidence italienne du Conseil de l'Europe sur le thème des agressions sexuelles facilitées par les drogues (ASDF), en collaboration avec le Groupe Pompidou. Le séminaire a été organisé en marge de la 90e réunion des correspondants permanents du Groupe.

Le phénomène des ASDF est étroitement lié à la question de la protection et de la promotion des droits fondamentaux des femmes et de la prévention de la violence sexiste, l'une des priorités identifiées par la présidence italienne au Conseil de l'Europe (novembre 2021 - mai 2022). L'événement a été suivi en présentiel par 20 délégations internationales et en ligne par 21 autres délégations, ainsi que par des chercheurs, des experts médico-légaux, des professionnels travaillant sur la violence sexiste et dans le domaine des addictions ainsi que des représentants des forces de l'ordre. Elle était structurée en sessions interactives et son objectif principal était de fournir des exemples de bonnes pratiques et des lignes directrices pour faire face à ce phénomène.

« L'utilisation de drogues pour commettre des crimes d'agression sexuelle représente un problème public et social important qui nécessite une approche holistique et des solutions politiques communes et partagées. En ce sens, l'analyse et l'approfondissement des données fondées sur des preuves scientifiques, accompagnés d'un échange opportun d'informations et de bonnes pratiques entre les parties prenantes nationales et internationales, constituent des moments cruciaux du processus de renforcement des capacités utiles à la promotion d'actions et de politiques publiques efficaces pour protéger les portions de la population qui, pour de multiples raisons, s'avèrent être les plus vulnérables". Après la présentation de la candidature italienne à la prochaine présidence du Groupe Pompidou, j'espère que d'autres événements comme celui-ci pourront être accueillis sur notre territoire dans les trois prochaines années, car je crois qu'ils représentent vraiment une valeur ajoutée au niveau international », a commenté Fabiana Dadone, Ministre des Politiques de la Jeunesse et déléguée aux Politiques Anti-Drogue, à propos de la pertinence de l'événement sur l'agenda international.

Communiqué de presse (en italien)

Photos de l'événement

 

 Symposium sur le genre et les drogues

Date : 22 novembre 2022, de 9h00 à 17h00, heure de Lisbonne

Lieu : Site de la conférence LxAddictions

Le phénomène de la drogue a souvent été abordé comme neutre du point de vue du genre, bien que le sexe et le genre jouent un rôle important dans : les voies d'accès à la consommation de drogue, les comportements, les corrélats et les méfaits de la consommation de drogue et de la toxicomanie. En outre, une approche intersectionnelle a rarement été appliquée et la recherche a souvent omis la manière dont le genre interagit avec d'autres facteurs, tels que l'identité de genre et la sexualité.

Ce symposium sur le genre et les drogues a pour but de comprendre comment le genre et les drogues interagissent, en :

- sensibilisant à la nécessité d'intégrer une perspective de genre dans le domaine des drogues afin de mieux comprendre le phénomène des drogues dans son ensemble ;

- en discutant du genre et des drogues dans une perspective multidisciplinaire

- identifiant les moyens d'intégrer une perspective de genre dans le domaine des drogues au niveau international.

L'événement est co-organisé par l'OEDT et le Groupe Pompidou, avec le soutien du SICAD et avec la collaboration de l'Institut interrégional de recherche des Nations unies sur la criminalité et la justice (UNICRI) et de l'Institut européen pour l'égalité des genres (EIGE).

Inscription (date limite 30 septembre 2022, pas de frais d'inscription).

Programme finale (uniquement en anglais)

Pour plus d'informations, contactez : [email protected]