Les droits de l'Homme au cœur de notre action

 

 

Le Groupe Pompidou apporte son expérience, son soutien et des réponses afin de contribuer à l’élaboration de politiques en matière de drogues efficaces et fondées sur des connaissances validées, pleinement respectueuses des droits de l’Homme et reposant sur les principes suivants :

 

 

 

Les droits de l’Homme sont une question transversale prise en compte dans toutes les activités du Groupe Pompidou, en vue d’aider les États membres à respecter leurs obligations au titre des conventions du Conseil de l’Europe et des Nations Unies dans l’élaboration de leurs politiques en matière de drogues.

Seule une approche multidisciplinaire et équilibrée peut permettre de combiner les bénéfices induits par les diverses approches des politiques en matière de drogues (application de la loi, traitement, prévention…).

Des politiques novatrices et fondées sur des connaissances validées doivent lier la politique à la pratique et à la recherche comme condition préalable à une réponse efficace, cohérente et éclairée aux politiques en matière de drogues.

L’utilisation effective et efficace des ressources disponibles accroît l'impact des actions des États membres au titre de leurs politiques en matière de drogues.

Le Groupe Pompidou fait partie intégrante du Conseil de l'Europe en tant que gardien institutionnel des droits de l'Homme en Europe, comme le montre sa recherche de synergies avec d’autres secteurs du Conseil de l’Europe.

Le Groupe Pompidou œuvre en partenariat avec d'autres organisations régionales et internationales pour créer des synergies et mettre davantage l'accent sur les droits de l'Homme dans les politiques en matière de drogues.

 

 En savoir plus sur les travaux du Groupe Pompidou sur les droits de l'Homme

 

Statut révisé du groupe pompidou Statut révisé du groupe pompidou

À l'occasion de son 50e anniversaire, les États membres du Groupe Pompidou ont adopté le 16 juin 2021 un statut révisé qui fixe le cadre de ses travaux dans le domaine de la politique en matière de drogues.

Le statut modernisé devrait conduire à :

  •  Un élargissement du champ d'action du Groupe aux comportements de dépendance liés aux substances licites (comme l'alcool ou le tabac) et aux nouvelles formes de dépendance (comme les jeux d'argent et de hasard sur Internet),
  •  Un accent plus marqué sur les droits de l'Homme dans toutes nos actions, étant la seule plateforme internationale sur la politique en matière de drogues dont la mission statutaire est de promouvoir et de protéger les droits des individus,
  •  Une approche multidisciplinaire renforcée pour relever le défi de la drogue, qui ne peut être abordé efficacement que si la politique, la pratique et la science sont liées.

  Résolution du Comité des Ministres incluant le statut révisé du Groupe Pompidou