>> Site dédié
 

26 septembre - La célébration de cette Journée est une action de sensibilisation auprès du grand public sur l’importance de l’apprentissage des langues et de la sauvegarde du patrimoine linguistique.


En cela elle s’inscrit pleinement dans le cadre du Programme des Politiques linguistiques, même si la majeure partie du Programme s’adresse généralement aux autorités éducatives nationales et aux professionnels de ce domaine. L’idée d’une campagne a germé lors de la conférence de 1997 "Apprendre les langues pour une nouvelle Europe", qui avait, entre autres, lancé le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) et le concept de plurilinguisme. L’Union européenne a rejoint cette initiative en 2000 et la campagne a alors été organisée conjointement : des millions de personnes dans 45 États membres y ont participé.
 

La première Journée européenne des langues a été organisée le 26 septembre 2001, l’un des événements phares de la campagne « Année européenne des langues 2001 ». Le succès a été tel que, pour répondre à l’attente de nombreux partenaires, le Comité des ministres du Conseil de l’Europe a décidé, fin 2001, de pérenniser cette Journée.

"Tout le monde mérite d'avoir l'occasion de profiter des avantages culturels et économiques que les connaissances linguistiques peuvent apporter. L'apprentissage des langues aide également à renforcer la tolérance et la compréhension entre les personnes issues d'horizons linguistiques et culturels différents ", déclaraient le Secrétaire Général du Conseil de l'Europe et la Commissaire européenne dans une déclaration commune à l'occasion du lancement de l'AEL. La sensibilisation à l’importance du plurilinguisme a fait l’objet de nombreuses initiatives, aussi par des documents tel L’Eloge de la diversité linguistique.

Les objectifs de la campagne de 2001 et de la Journée européenne des langues sont analogues :

  • célébrer la diversité linguistique du continent, le plurilinguisme des citoyens, l'apprentissage des langues tout au long de la vie
  • renforcer la sensibilisation au patrimoine linguistique de l’Europe et en promouvoir la richesse, en développant une ouverture aux différentes langues et cultures
  • motiver les citoyens européens à développer le plurilinguisme (la capacité à utiliser différentes langues, à quelque niveau que ce soit) pour parvenir à un certain niveau de compétences communicationnelles en plusieurs langues, y compris dans des langues moins répandues et enseignées;
  • encourager et aider l'apprentissage des langues tout au long de la vie pour le développement personnel.
     

Coordonnée dès 2002 au Conseil de l’Europe par le Programme des Politiques linguistiques et le Centre européen pour les langues vivantes (CELV), la Journée européenne des langues a eu un impact grandissant au fil des ans, notamment dans les écoles.

Le CELV a constitué un site web très riche (activités, jeux, base de données des événements, etc.) disponible en 37 langues grâce à la contribution des « relais » nationaux pour la JEL.