Cette activité combine l’exploration analytique des concepts (termes) utilisés dans le travail sur les questions de genre et une réflexion sur la façon dont les jeunes les comprennent / les utilisent, et dont les médias et les autorités éducatives les présentent. L’activité permet aussi aux participants de réfléchir sur le rôle du langage dans la violence fondée sur le genre.
Complexité : Niveau 3 | Durée : 120 minutes | Taille du groupe : 10 à 30
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Complexité : Niveau 3


Durée : 120 minutes


Taille du groupe : 10 à 30


Télécharger le document à distribuer



Télécharger l'activité

À quel genre appartenez-vous ?

Objectifs

  • Comprendre le sens de concepts tels que le sexe, le genre et l’orientation sexuelle
  • Réfléchir à la façon dont les différentes notions liées au genre sont présentées dans l’environnement des participants et sur l’impact qu’elles ont sur les individus et la société en général
  • Illustrer la nature dynamique et complexe des identités de genre

Matériels

  • Stylos et papier
  • Aides visuelles et supports appropriés pour l’introduction
  • Copies de la grille pour le travail en groupe

Préparation

  • Préparez une courte introduction / présentation sur la terminologie utilisée dans le travail autour de l’égalité de genre - couvrant au moins des termes tels que sexe, genre, transgenre, orientation sexuelle, violence fondée sur le genre, discrimination basée sur le genre. Les définitions et explications de ces termes figurent dans la section La violence fondée sur le genre et dans le glossaire de ce site web. La présentation peut être faite à l’aide d’un tableau à feuilles mobiles ou sous forme électronique. 
  • Copiez les documents à distribuer – un exemplaire par groupe.

Instructions

  • Expliquez aux participants que cette activité va leur donner le temps de réfléchir à la façon dont les jeunes et d’autres membres ou institutions de la société comprennent les différents termes liés au genre et à l’égalité de genre.
  • Répartissez les participants en petits groupes : le nombre de groupes doit correspondre au nombre de termes que vous avez décidé d’explorer. Chaque groupe se voit proposer un terme (par exemple, le genre) et la grille pour le travail en groupe, que vous trouverez à la fin de cette activité. Expliquez aux groupes qu’ils doivent d’abord noter leur propre compréhension du terme, puis poursuivre avec les autres cases du tableau : comment le concept est compris par les autres jeunes, comment le concept est présenté dans les médias et, enfin, par les autorités éducatives. Les participants doivent fonder leur réflexion sur ce qu’ils savent, ce qu’ils ont entendu ou constaté dans leur propre environnement. Précisez-leur que ce n’est pas un problème s’ils ne connaissent pas certaines des réponses. Prévoyez environ 30 minutes pour cette partie de l’activité.
  • Une fois que les groupes ont terminé leur tâche, demandez-leur de présenter leurs conclusions. Vous pouvez prévoir un peu de temps pour des questions après chaque présentation, mais seulement dans le cas où quelque chose n’est pas clair ; ne lancez pas de discussion à ce stade.
  • À la fin du processus, faites une brève présentation de la terminologie utilisée dans l’activité en vous basant sur la section La violence fondée sur le genre et dans le glossaire de ce site web. Puis, passez au débriefing et à l’évaluation.

Débriefing et évaluation

Invitez les participants à s’asseoir en cercle et posez-leur les questions suivantes :

  • Comment vous êtes-vous sentis dans cette activité ? Comment avez-vous trouvé la discussion en petits groupes ? Y a-t-il eu des divergences d’opinions ou des malentendus ?
  • Votre compréhension du terme différait-elle de celle présentée à la fin de l’activité par l’animateur ? Quelles étaient ces différences ?
  • Pourquoi, selon vous, les termes relatifs au genre font-ils l’objet d’interprétations aussi diverses ?
  • La façon dont ces termes sont compris par les autres jeunes et présentés dans les médias et par les autorités éducatives porte-t-elle un message positif ou négatif ? Pourquoi en est-il ainsi ? Quel impact cela a-t-il sur la société ? 
  • Êtes-vous d’accord pour dire que le « genre » est politique ? Pourquoi oui, pourquoi non ?
  • L’utilisation du langage peut-elle contribuer à la violence fondée sur le genre ?
  • Comment les concepts liés au genre et la façon dont ils sont utilisés contribuent-ils à la discrimination ? Comment pouvons-nous éviter cela ?
  • Existe-t-il un espace dans lequel les membres de votre communauté ont la possibilité de discuter des questions liées au genre et de la violence fondée sur le genre ? Dans quelle mesure les jeunes peuvent-ils participer à de tels débats ? Comment les jeunes pourraient-ils s’impliquer davantage ?
  • Quels sont les droits humains violés dans les cas de violence fondée sur le genre ? Que peuvent faire les jeunes pour promouvoir et protéger les droits fondamentaux ?

Conseils pour l’animation

Sachez que les participants auront des approches et des connaissances différentes sur le sujet. Prenez en compte la confusion qui régnera autour de la terminologie, ainsi que les différences linguistiques, en particulier en ce qui concerne les questions relatives au transgendérisme. Certains peuvent avoir une meilleure compréhension des concepts que d’autres : il est important de rassurer tous les participants en leur indiquant que toutes les opinions seront respectées et que personne ne devrait ressentir la moindre gêne.

Essayez d’apporter les clarifications nécessaires sans donner aux participants l’impression que vous détenez « la vérité ». Sachez que le mot anglais « gender » peut ne pas avoir véritablement d’équivalent dans certaines langues.


Suggestions de suivi

Si vous souhaitez approfondir le concept de genre, essayez l’activité « Des attentes plus élevées ? » qui utilise la réflexion pour aider les participants à comprendre les différentes attentes et exigences envers les filles/jeunes femmes et garçons/ jeunes hommes dans la société contemporaine.

Si le groupe n’a pas encore exploré le cadre des droits humains et que vous souhaitez replacer les questions de genre dans le contexte plus large des droits humains, vous pouvez essayer l’activité « Mimez-le ! » proposée par Repères – Manuel pour la pratique de l’éducation aux droits humains avec les jeunes.

Dès lors que les participants ont une compréhension de base des termes, il peut être utile d’explorer les stéréotypes et les préjugés liés au genre et à la sexualité.  Essayez de leur faire faire l’activité « Parlons sexe ! » de Repères. Cette activité repose sur la technique du « groupe-miroir » permettant d’analyser les attitudes vis-à-vis de la sexualité – y compris l’homophobie.


Idées d'action

Envisagez la possibilité d’inviter un représentant d’une organisation locale qui travaille sur les questions de genre ou avec les personnes LGBT+ à venir parler des questions de genre et de ses définitions.

Les participants pourraient alors préparer des questions pour l’orateur invité.

Les participants pourraient préparer un plan de cours et animer un mini-atelier pour leurs pairs (dans le club de jeunes ou à l’école) expliquant différents termes liés au genre.