Les migrants, demandeurs d’asile et réfugiés constituent une part notable, en augmentation constante, de la population globale des pays européens. Au niveau mondial, plus de 60 millions de personnes – réfugiées et personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays (PID) – sont contraintes de se déplacer à cause de conflits, violences, catastrophes et violations des droits humains.

Ces groupes sont plus vulnérables en cas de catastrophe vu leur accès limité à l’information. Ils ne maîtrisent souvent pas la langue de l’État dans lequel ils sont déplacés et ne sont pas conscients des risques bien connus de la population locale. Ils peuvent aussi se retrouver dans une situation de vulnérabilité accrue si leurs conditions de vie sont d’un niveau inférieur à la moyenne (camps de réfugiés, hébergement dans des zones périphériques dangereuses) ou si, compte tenu de leur situation, ils ont une santé défaillante, un niveau d’instruction relativement faible, etc.

L'Accord EUR-OPA Risques majeurs promeut des améliorations en matière de planification des mesures d’urgence, de réaction aux catastrophes et de réduction des risques pour les migrants, réfugiés et demandeurs d’asile. EUR-OPA s’attache notamment :

  • à recommander des stratégies visant à réduire la vulnérabilité des migrants et leur exposition aux risques ;
  • à améliorer la coordination entre la protection civile et d’autres organismes qui soutiennent les migrants, les demandeurs d’asile et les réfugiés ;
  • à échanger de bonnes pratiques pour mieux faire participer les jeunes à la société civile et à toutes les phases du processus de gestion des risques de catastrophe ainsi qu’à prendre des initiatives pour nouer le dialogue avec les migrants et mettre à profit leurs compétences et capacités pour réduire les risques de catastrophe.

Ces activités contribuent à la mise en œuvre du Cadre d’action de Sendai 2015-2030 pour la réduction des risques de catastrophe.

FOCUS FOCUS
Inclure les migrants dans la gestion des situations d'urgence : un cours pour les praticiens au niveau local

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) de l'ONU, en collaboration avec le Programme des cités interculturelles (ICC) et l'Accord EUR-OPA, a élaboré un cours en ligne pour aider les praticiens au niveau local, y compris les migrants, à gérer les urgences.

Le cours est disponible en anglais, gratuitement et sur inscription sur la plate-forme e-learning de l'OIM. D'autres versions linguistiques sont en cours d'élaboration, à savoir l'espagnol, l'italien et le français.

  Plus d'information

.
EVENEMENTS EVENEMENTS
News des centres News des centres