Groupe Pompidou - Lutte contre l'abus et le trafic de drogues

A la Une
Première réunion du Groupe coopération aéroports du sud-est de l’Europe

Thomas Kattau, Secrétaire exécutif adjoint, a ouvert la réunion d’inauguration du Groupe coopération aéroports du sud-est de l’Europe les 27 et 28 avril à Zagreb. Cette toute nouvelle activité du Groupe Pompidou est basée sur une initiative croate et facilitera la coopération pratique et en temps réel entre les autorités judiciaires et les services douaniers dans les aéroports de la région concernée. Tihomir Zegrec, haut fonctionnaire des douanes croates, est convaincu que les outils concrets qui seront présentés dans le cadre de cette coopération pourront devenir un modèle pour une lutte plus efficace contre le trafic de drogue dans les aéroports.
Zelko Petkovic, coordinateur de la lutte anti-drogue en Croatie et correspondant permanent du Groupe Pompidou a conclu son discours de bienvenue en affirmant qu’il y a aujourd’hui «une bonne dynamique en matière de coopération régionale, en grande partie grâce aux efforts du Groupe Pompidou du Conseil de l’Europe. Le Groupe Pompidou accueille tous les pays de la région, qu’il s’agisse d’anciens pays membres comme la Slovénie et la Croatie ou de pays plus récents comme la Bosnie et l’Herzégovine, voire de pays qui n’ont que le potentiel pour faire partie de la famille».


Actualité
Le traitement de substitution aux opiacés dans la région euro-méditerranéenne

Le séminaire euro-méditerranéen sur “le traitement de substitution aux opiacés dans le cadre d’une politique de réduction des risques (TSO) organisé par l’Office National de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (ONLCDT) en collaboration avec le Ministère de la Santé de la population et de la Réforme Hospitalière (MSPRH) en partenariat avec le réseau MedNET du Groupe Pompidou et le Programme Sud, financé par l’Union Européenne et mis en œuvre par le Conseil de l’Europe a réuni 70 participants algériens et 20 experts de 9 pays : Belgique, Chypre, Egypte, France, Liban, Portugal, Suisse, Tunisie, de l’Autorité Nationale de Palestine et l’Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies, qui ont partagé leurs expériences quant au traitement de substitution largement dispensé en Europe et dans certains pays d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient. Les participants ont conclu que l’introduction des TSO devait passer par une première étude de faisabilité de deux ans à mener avec un centre de soins pilote à Alger, capitale du pays pour ensuite être étendu dans d’autres régions en fonction de la situation en matière de consommation de drogues. Cette étude nécessite une formation pratique du personnel qui travaillera dans ce centre pilote.



Prévention de la toxicomanie et du VIH dans les prisons juvéniles en Ukraine

Des centaines de garçons, âgés de 14 à 24 ans sont incarcérés dans la prison juvénile de Prylouky en Ukraine. La plupart des détenus ont grandi dans des orphelinats ou sont issus de familles dysfonctionnelles où l’alcool, la drogue et la violence sont monnaie courante. Beaucoup de ces garçons ont commencé à fumer, à boire et à avoir recours à des substances psychoactives dès l’adolescence, voire même parfois avant. En lien avec l’administration pénitentiaire ukrainienne et l’organisation néerlandaise à but non lucratif Dutch Foundation Friends of Pryluky, le Groupe Pompidou a organisé un atelier au sein de l’établissement pénitentiaire les 23 et 24 avril, dans le but de présenter l’outil d’évaluation de risque SAVRY et la méthodologie des conférences familiales. Des multiplicateurs formés, venant de la prison pour femmes mineures de Melitopol ont participé à cet atelier ; à cette occasion, ils ont pu présenter leur expérience et expliquer à leurs collègues ukrainiens les avantages que présentente de tels outils pour les psychologues et les directeurs de prison. L’atelier est le premier de trois échanges d’expériences prévus en 2015 avec Prylouky. Le but de cette activité est de prévenir la récidive et d’aider ces jeunes femmes et ces jeunes hommes à retrouver un style de vie sain et respectueux des lois.
     

FOCUS
  Attention: vos enfants vous imitent!

Le Groupe Pompidou a lancé sa nouvelle vidéo de prévention contre les drogues "Attention: vos enfants vous imitent" lors de son atelier sur les compétences parentales et la prévention contre les drogues qui s’est tenu à Kiev du 10 au 12 octobre 2014. Cette vidéo fait partie d’une campagne médiatique de prévention contre les drogues organisée conjointement par le Groupe Pompidou, le Service Ukrainien de Contrôle des Drogues, l’UNICEF et AFEW (Aids Foundation East-West / Fondation Est-Ouest de lutte contre le Sida). Au cours de l’atelier, des dirigeants d’ONG, des éducateurs et des spécialistes de la prévention de toutes les régions d’Ukraine ont discuté de la manière d’améliorer l’implication des parents dans les activités de prévention contre les drogues. Plus de cent personnes ont candidaté pour participer à cet atelier, un signe concret du besoin urgent de procurer en Ukraine des formations de prévention primaire contre les drogues. L’atelier a été organisé conjointement par le Groupe Pompidou et AFEW.
 
Voir la vidéo ICI



Soutien pour les populations déplacées en Ukraine bénéficiant d’un traitement de substitution aux opiacés

Le Groupe Pompidou, conjointement En partenariat avec HIV Alliance en Ukraine, le Groupe Pompidou, a inauguré lancé un projet visant à soutenir les patients qui bénéficiaient dans l’est de l’Ukraine et en Crimée ayant précédemment bénéficié d’un traitement de substitution aux opiacés (TSOOpiate Substitution Treatment ou OST) et ayant été avant d’être déplacés à l’intérieur des territoires de l’est de l’Ukraine et de Crimée. Le but de ce projet, financé par la Norvège, consiste à fournir à près de 75 patients traités à Kiev et à Dnipropetrovsk, des soins médicaux et ainsi qu’une aide sociale. Suite aux démarches de la Fédération de Russie, Le programme OST TSO est interrompu depuis les évènements de mai 2014 en Crimée suite à l’annexion de ces territoires par la Fédération de Russie. A cause du conflit dans l’est de l’Ukraine, les approvisionnements en méthadone et en buprénorphine ont également été stoppés à Donetsk et à Lougansk. Depuis l’instauration en 2005 des traitements de substitution aux opiacés en 2005, l’Ukraine a signalé des améliorations dans la prévention du VIH et du traitement de la toxicomanie.


 
Toute l'actualité
L'intégration de la dimension du genre et la lutte contre la drogue

Le Professeur Marilyn Clark, auteure de la publication du Groupe Pompidou La question du genre dans l'abus de médicaments délivrés sur ordonnance et Elisabetta Simeoni, rapporteuse du Groupe Pompidou ont pris part à la 7e réunion de la Commission pour l'égalité entre les femmes et les hommes du Conseil de l'Europe, qui s'est tenue à Strasbourg du 15 au 17 avril 2015. Au cours de cette réunion, les participants ont mis en avant la nécessité d'intégrer la question du genre dans tous les aspects de la lutte contre la drogue.

Lire ICI la publication La question du genre dans l'abus de médicaments délivrés sur ordonnance (en anglais)


Le Groupe Pompidou MedNET prend part au lancement du Programme Sud II

Le programme conjoint du Conseil de l’Europe et de l’Union Européenne : Vers une gouvernance démocratique renforcée dans le sud de la Méditerranée, a été lancé le 10 avril dernier au Conseil de l’Europe.
Ce programme d’une durée de trois ans (2015-2017) a pour but de renforcer les droits de l’homme, la gouvernance démocratique et l’Etat de droit dans les pays du sud de la Méditerranée, en accord avec les normes européennes et internationales. Sur la base des résultats du Programme Sud I (2012-2014), le Groupe Pompidou poursuit sa participation à ce nouveau programme, grâce à MedNET, son réseau méditerranéen de coopération sur les drogues et les addictions. Ce réseau a comme objectif de contribuer au processus démocratique continu et d’encourager la coopération régionale dans le domaine des droits de l’homme, de l’Etat de droit et de la gouvernance démocratique, aussi bien entre l’Europe et les pays du sud de la Méditerranée qu’entre les pays du pourtour méditerranéen eux-mêmes. L’action de MedNET portera plus particulièrement sur la mise en place d’observatoires nationaux, sur l’échange de pratiques performantes, ainsi que sur la possibilité d’étendre son réseau.


Programme de formation 2015 du Groupe Pompidou

Les responsables politiques se sont retrouvés à Ljubljana, le 23 mars dernier, pour une formation de haut niveau visant à examiner les politiques actuelles en matière de drogue, en prévision de la session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies en 2016 (UNGASS). Cette prochaine session extraordinaire de l’assemblée générale de l’ONU aura pour objet les problèmes liés à la drogue au niveau mondial. Afin de préparer cet événement, un compte-rendu de l’implantation par les Etats membres de la Déclaration politique et du Plan d’action, adopté en 2009, a été effectué. Cette formation visait à aider les gouvernements dans l’efficacité de leur examen des politiques et des stratégies internationales, européennes et nationales, en matière de lutte contre la drogue. Cette formation a également permis de mieux comprendre quelles actions ont été efficaces et quels efforts devront être mis en œuvre en vue d’actions futures.




suite Toute l'actualité
Agenda
Mai

19,
17e Plénière MedNET

20-21,
Table ronde en Tunisie

27-28,
76e réunion des Correspondants permanents


suite Agenda 2015
Thématiques
suite Nos dossiers
suite Jeunesse