Groupe Pompidou - Lutte contre l'abus et le trafic de drogues

LE GROUPE AÉROPORTS
L’objectif de ce groupe, qui réunit des agents des douanes et de police provenant de 35 pays, est de parvenir à une plus grande efficacité des contrôles de détection des drogues dans les aéroports européens. A cet égard, il cherche à développer et à harmoniser les instruments et les systèmes de détection.

Le groupe, qui se réunit une fois par an, se veut avant tout un forum d’échange d’informations pratiques sur les problèmes et les pratiques opérationnelles. Il encourage de plus en plus la mise en œuvre de projets spécifiques, renforçant ainsi la coopération entre les différents services.
Activités
• Un bilan annuel des saisies de drogues effectuées dans les aéroports européens

• La mise en place d’un système d’échange rapide d’informations sur les détections de drogues

• La mise à jour régulière du Manuel de Contrôle des Passagers

• La mise à jour régulière du Manuel de contrôle concernant l’aviation générale

• Le relevé et l’analyse des statistiques relative à la criminalité dans les aéroports

• Le développement d’un système d’enregistrement des risques de criminalité aéroportuaire

• L’examen des mesures de contrôle des exportations de stupéfiants

• La comparaison des nouvelles technologies pour la détection des drogues

• L’examen des systèmes de collecte de données sur les passagers

• L’évaluation des risques potentiels de développement d’activités criminelles dans le domaine de l’aviation en général

• La mise à jour régulière de l’Annuaire des responsables des services de contrôle des stupéfiants dans les aéroports européens

• La mise à jour régulière de l’Annuaire des officiers de contact en matière d’Aviation générale (« Brochure aviation générale »)
Travaux récents
Un bilan annuel des saisies
Tous les ans, le Groupe examine les saisies de drogues effectuées dans des aéroports européens, en privilégiant les aspects relatifs à l’aviation civile, les livraisons contrôlées, les liens avec l’Afrique de l’Ouest et les transporteurs bon marché. Ce bilan est réalisé par le Bureau régional de liaison et de renseignement de l’Organisation mondiale des douanes. Il est effectué à partir des données sur les saisies de drogues déclarées par les services des douanes (et dans certains cas de police) des aéroports dans les Etats membres du Groupe Aéroports.
Récemment, le Groupe a décidé d’examiner plus en avant la situation du trafic de drogues dans les nouveaux Etats membres ou observateurs. Lors de la réunion annuelle, les pays concernés ont expliqué en détail les modalités concrètes de leurs analyses du risque et présenté leurs saisies récentes.
Le Groupe examine également les saisies d’espèces liées au trafic de drogue dans les aéroports ainsi que les différentes méthodes de dissimulation utilisées.

Des opérations multilatérales conjointes Le Groupe promeut la réalisation, entre ses Etats membres d’opérations multilatérales de saisies de drogues. Les résultats de certaines de ces opérations ont présentés en plénière et discutés par les praticiens.

Les passeurs internationaux
Le Groupe examine leur profil sur la base d’une étude menée au Portugal pendant les années 1999 à 2006. C’est l’augmentation du nombre de détenus étrangers, dont plus de 50% sont arrêtés pour trafic de drogues, qui a motivé la conduite de cette étude. Elle montre notamment que le profil des passeurs de drogues a changé depuis les années 90 : leur statut social, leurs motivations, leurs antécédents criminels et les facteurs de risque individuels sont très variables. Il s’est révélé impossible d’établir des dénominateurs communs, d’où l’intérêt des travaux de criminologie sur ce thème, notamment en ce qui concerne les questions de profilage.

Le trafic et le profilage
Le Groupe évalue le danger que présentent en termes de trafic les pays d’Afrique de l’Ouest et ses effets sur la scène criminelle européenne. Il échange des information quant à l’augmentation du nombre de terres saisies en Afrique de l’Ouest et de saisies de containers en Europe ainsi que sur les voies d’acheminement secondaires en Europe à travers l’Espagne et le Portugal.
Le Groupe se consacre également au profilage chimique et aux enquêtes de traçage en vue de l’établissement de l’accusation pénale dans des cas de trafic de drogues. Dans le domaine du trafic de précurseurs, les saisies et les résultats obtenus dans le cadre d’opérations récentes visant le trafic de l’Europe vers différents pays d’Amérique du Sud et d’Afrique, sont examinés.

Les livraisons contrôlées
Le Groupe considère qu’elles constituent un outil très efficace dans la lutte contre les réseaux de trafiquants. Des problèmes peuvent néanmoins se poser lorsque l’autorisation de magistrats indépendants est requise. Des représentants du judiciaire ont donc été invités à participer au débat afin d’identifier des solutions communes aux obstacles existants pour une mise en place régulière de livraisons contrôlées.

L’accès aux données personnelles
Des initiatives ayant été prises au niveau européen afin de donner aux services répressifs un accès aux données personnelles contenues dans le registre des passagers établi par les lignes aériennes, le Groupe Aéroports a transmis un certain nombre de ses préoccupations au Conseil européen.
Publications
Les documents produits par la plateforme Aéroports du Groupe Pompidou sont classés confidentiels et ne sont, par conséquent, pas accessibles au public.

suite Accès au site restreint du Groupe Aéroports (avec mot de passe uniquement)
Page d'accueil
Agenda
Mai

12-14: Budapest

Séminaire de définition des besoins TI 2014

14-15: Paris

Groupe de travail sur la cybercriminalité

16: Paris

Drogue en milieu du travail – comité de pilotage

27-28: Strasbourg

Conférence conjointe avec l’Organisation Mondiale de la Santé sur la santé en milieu carcéral

suite Agenda 2014
Publications & Documents


suite Nos publications (ISBN)
suite Nos documents (P-PG/)
Thématiques
suite Nos dossiers
suite Jeunesse