Groupe Pompidou - Lutte contre l'abus et le trafic de drogues

A la Une
Conférence à Tbilissi sur la justice pénale et la prison

Les délégués à la Conférence internationale sur les alternatives à la répression et sur le traitement de la toxicomanie dans les prisons, tenue à Tbilissi du 21 au 22 mars 2017, ont appelé à l’élaboration de mesures de justice pénale pour les toxicomanes ayant des démêlés avec la justice. Plus de 70 représentants de haut niveau des ministères géorgiens concernés, des organisations internationales, des délégations de l’Arménie, de Biélorussie, de la République de Moldavie et d’Ukraine, des experts internationaux ainsi que des représentants locaux de la société civile ont ainsi pris part à la conférence. Les services de traitement de la toxicomanie dans les prisons et les sanctions alternatives pour les toxicomanes en Géorgie ont été abordés au cours de cette conférence. Les principaux experts en matière de drogues ont fait valoir que les peines de prison peuvent être contreproductives dans le traitement de la toxicomanie ainsi que dans la prévention de la récidive chez les prisonniers toxicomanes. Des exemples de bonne pratique européenne, tels que les Communautés thérapeutiques (CT), le traitement de substitution par des agonistes opiacés (OAT), les programmes d’échange d’aiguilles et de seringues (PES) ainsi que des alternatives aux sanctions pour les infractions liées aux drogues ont été présentés et discutés. Les participants ont convenu que les coûts pour la société et les risques de santé pour les personnes toxicomanes pourraient être réduits par des programmes efficaces de traitement de la toxicomanie et de réduction des risques dans les prisons et dans la communauté. La conférence a été préparée en collaboration avec le ministère géorgien de la Justice dans le cadre du projet du Groupe Pompidou sur les « Réponses de la justice pénale pour les détenus toxicomanes » au sein du Cadre de coopération en matière de programmation (PCF) Conseil de l’Europe/Union Européenne.



Actualité
  CND: Le projet du Groupe Pompidou retient l’attention mondiale !

Drughelp.eu est actuellement l’un des projets les plus reconnus du Groupe Pompidou. En tant qu’outil d'auto-évaluation sur Internet pour vérifier les risques et les conséquences de l’usage de drogues il met à la disposition des consommateurs de drogues un service peu coûteux et facile d’accès, car 70% des utilisateurs de ce service ne se rendraient pas à des rencontres en personne. Moins de deux ans après sa création, l’activité initiée par le Groupe de coopération d’Europe du Sud-Est du Groupe Pompidou est déjà pleinement opérationnelle dans 8 pays. Cet événement de la Commission des stupéfiants (CND) a été organisé par la Croatie et la Grèce et a attiré plus de 100 personnes, ce qui en fait probablement l’événement le plus couru lors de cette deuxième journée de la soixantième session de la CND à Vienne. 



Femmes et drogues en Algerie: le Groupe Pompidou soutient la journee internationale des femmes

Avec un premier séminaire en Algérie sur le thème des femmes et des drogues, le Groupe Pompidou contribue à la journée internationale de la femme du 8 mars.

En accord avec le programme de travail de l’année 2017 du réseau MedNET et en collaboration avec l’Office National de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie en Algérie, le Groupe Pompidou organise un premier séminaire sur les femmes et les drogues à Alger. 80 participants du Ministère de la Justice, du Ministère de la Santé, de l’administration pénitentiaire, de la police, de la gendarmerie et de la société civile participeront à ce séminaire ainsi que des experts d’Egypte et de Grèce.  



FOCUS
  MedNET fête ses 10 ans à Rabat

Les représentants des 12 pays MedNET: Algérie Chypre, l’Egypte, la France, la Grèce, l’Italie, la Jordanie, le Liban, Malte, le Maroc, le Portugal et la Tunisie ont célébré avec d’autres pays invités : la Croatie, Monaco, la Suisse, la Turquie, la Palestine et l’Espagne ainsi que l’OEDT et la Délégation de l’UE à Rabat les 10 ans de MedNET, créé officiellement en 2006 sur la base des premiers travaux de coopération en région méditerranée du G
roupe Pompidou lancés en 1999. Le comité a approuvé le rapport d’activités MedNET 2016, et a adopté un programme de travail ambitieux pour 2017. Ils se sont félicités des résultats et de l’impact de MedNET au cours des 10 ans et ont remercié leurs donateurs en particulier la France et L’Italie qui par leurs contributions régulières permettent de pérenniser ce réseau dont le budget a ete multiplie par 10 depuis sa création.
Mme Daniele Jourdain Menninger, Présidente de la Mildeca a déclaré : « le réseau MedNET est la pierre angulaire de la coopération internationale en matière de lutte contre l’abus et le trafic illicite de stupéfiants dans la zone Méditerranée. Grâce à une méthode de coopération régionale pragmatique, dynamique et respectueuse des cultures, et à la synergie de profils professionnels caractérisés par une grande diversité, de nombreux résultats ont pu être atteints.
Parmi les succès majeurs qui ont émaillé l’existence de MedNET depuis dix ans, le partage d’expériences, le renforcement des capacités, la création d’observatoires et la réalisation d’enquêtes MedSPAD, l’attention croissante que les pays membres accordent aux usagères et aux usagers de drogues, l’attention accrue pour la prévention et la diffusion des traitements de la dépendance aux opiacés.
Tous ces succès nous appellent à approfondir encore la coopération entre nos pays et à œuvrer pour une véritable politique humaniste en matière d’addiction.

Album vidéo MedNET

L'impact
L'évaluation de MedNET
Ligne du temps



  Le Mexique rejoint le Groupe Pompidou!

Il a été annoncé par le Comité des ministres du Conseil de l’Europe que le Mexique deviendra le 39e membre du Groupe Pompidou, la plateforme de coopération de politiques drogues du Conseil de l’Europe.
Plus tôt ce mois-ci, l’ambassadeur du Mexique, M. Santiago Onate Laborde, a rencontré M. Jan Malinowski, Secrétaire Exécutif du Groupe Pompidou, lors d’une conférence à Venise, afin de discuter de l’adhésion du Mexique.
Les efforts du Groupe Pompidou pour soutenir des politiques drogues équilibrées et innovantes, ses programmes de formation, ainsi que ses précieuses contributions lors de la Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les drogues (SEAGNU) en 2016 ont été parmi les éléments clés de la décision du Mexique.
Le Groupe Pompidou constitue un forum international pour les décideurs politiques, les experts et les chercheurs, afin de débattre et d’échanger des informations sur l’ensemble des problèmes posés par l’utilisation abusive des drogues et leur trafic. Afin de mener à bien cette mission, le Groupe Pompidou adopte une approche multidisciplinaire et intégrée face à l’ensemble des problématiques posées par les drogues et met en œuvre une grande diversité de méthodes de travail.
Le Mexique rejoindra officiellement le Groupe Pompidou à compter du 1er janvier 2017.



 
Toute l'actualité
Rapport de l'OICS

Publié le 2 mars 2017, le rapport 2016 de l’OICS (Organe international de contrôle des stupéfiants) appelle à des politiques drogues prenant en compte les femmes,
dans la mesure où une augmentation disproportionnée des surdoses chez les femmes a été enregistrée dans plusieurs pays.
Dans son premier chapitre, consacré aux femmes et aux drogues, le rapport sur la situation mondiale en matière de drogues fait pour la première fois référence aux publications du Groupe Pompidou de 2015 sur la dimension de genre dans l’usage non-médical de drogues, ainsi qu’aux publications de 2016 sur l’amélioration de la gestion de la violence chez les femmes utilisatrices de substances psychoactives.
L’OICS appelle à l’adoption de politiques drogues et de programmes tenant compte de la dimension de genre, d’un meilleur accès aux soins de santé pour les femmes
consommatrices de drogues et d’un financement plus important pour prévenir et traiter l'usage de drogues chez les femmes.

Communiqué de presse
Rapport



L'Espagne collabore avec MedNET et organise la visite d'étude d'une délégation égyptienne à Madrid du 27 février au 3 mars 2017

Suite à la participation de l'Espagne au 10e anniversaire de MedNET en 2016, la Delegación del Plan Nacional sobre Drogas (Délégation du plan national contre les drogues) a partagé son expertise, en matière de politiques drogues, de traitement de la toxicomanie et de réduction des risques, avec une équipe d'experts égyptiens du Secrétariat général de la santé mentale et des toxicomanies du ministère de la Santé.


Première conférence internationale sur "L'Aviation Générale: un angle mort dans la lutte contre la drogue"

Cette première conférence internationale sur «L’Aviation Générale : un angle mort dans la lutte contre la drogue !» organisée par le Groupe Pompidou du Conseil de l'Europe et la «Direction générale de la Guardia Civil (Espagne)» aura lieu les mercredi 26 et jeudi 27 avril 2017 à Madrid. La réunion est organisée par la Dirección General de la Guardia Civil, Salle Cecorvigmar, Calle Guzmán el Bueno n° 110, 28003 Madrid, Espagne.

L’objectif principal de cette première réunion mondiale sur l’aviation générale est de réduire le trafic illégal et d’empêcher l’abus du trafic. Des vols non commerciaux, des ultra léger motorisé (ULM), des jets privés, des hélicoptères et des drones se glissent dans le pays, atterrissent sur des aéroports secondaires et des plateformes occasionnelles pour passer clandestinement des stupéfiants, des immigrants illégaux, des armes à feu, etc. dans le monde entier.

Au cours de plusieurs présentations, différents experts dans le domaine de l'aviation générale des pays européens et des pays du monde entier auront un échange interactif d'informations, afin de faciliter une augmentation des connaissances par l'évaluation des risques, la sensibilisation, l'échange d'informations, le travail en réseau et la coopération multidisciplinaire.

Besoin de plus d'informations? Contactez samantha.cloitre@coe.int

FLYER






suite Toute l'actualité
Agenda
Mars

8, Alger
Les femmes et les drogues
21-22, Tbilisi
Alternatives à l’emprisonnement et traitement
28-30, Haifa
Module 1 Formation à haut niveau (Visite d’études)


suite Agenda 2017