Groupe Pompidou - Lutte contre l'abus et le trafic de drogues

Les traitements sous « quasi-contrainte » et autres alternatives à la détention

Dans ce domaine, la plateforme justice pénale a exploré et comparé les résultats de recherche existants aux données nationales. Selon les données collectées, le traitement « contraint » peut être efficace dans la réduction de l’usage des substances, des risques et du comportement délinquant ainsi que dans l’amélioration de l’intégration sociale. Il peut être aussi efficace que le traitement volontaire à condition d’être dispensé par les mêmes services de traitement.

La plateforme a organisé une conférence sur ce thème à Bucarest en octobre 2007 et a développé des lignes directrices de bonnes pratiques dans une étude intitulée "Lignes directrices sur le traitement « quasi-contraint » de délinquants adultes dépendants de drogues".

Voir l'étude (en anglais uniquement)
Voir les conclusions