Illustration du projet FRED (Favoriser le rapprochement par l’éducation à la démocratie et par l’apprentissage des langues)

 

Le Conseil de l’Europe encourage la mise en œuvre de la « loi sur l’utilisation des langues », qui impose à tous les organismes publics et prestataires de services de traiter sur un pied d’égalité les deux langues officielles que sont l’albanais et le serbe, ainsi que les autres langues officielles au niveau municipal, et de donner à ces langues un accès égal. Le projet concourt à la mise en œuvre de l’une des priorités stratégiques du Bureau du commissaire aux langues, à savoir « sensibiliser la société et accroître la diversité des langues ».

 

Le projet « Favoriser le rapprochement par l’éducation à la démocratie et par l’apprentissage des langues » (FRED) fait partie du document. Prenant appui sur l’expertise du Conseil de l’Europe et sur l’assistance apportée aux autorités compétentes du Kosovo* dans le domaine de l’éducation, ce projet vise à favoriser le rapprochement par la promotion de l’apprentissage des langues et par le développement de compétences de coopération démocratique. Il suit les recommandations du Comité consultatif de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales et du projet de Stratégie pour la promotion et la protection des droits linguistiques (2016-2021) du commissaire aux langues, qui visent à soutenir des institutions et des bénéficiaires au niveau local, notamment le ministère de l’Éducation, de la Science et de la Technologie et le Bureau du commissaire aux langues, et à promouvoir une société multiethnique.

Ce projet est mis en œuvre par le Conseil de l’Europe, qui le cofinance avec la Norvège. Doté d’un budget total de 700 000 EUR, il s’étendra sur 24 mois et s’achèvera le 30 avril 2020.

 

 Télécharger la présentation du projet Favoriser le rapprochement par l’éducation à la démocratie et par l’apprentissage des langues » (FRED) : version albanaise | version anglaise | version française | version serbe


*Toute référence au Kosovo dans ce texte, qu'il s'agisse du territoire, des institutions ou de la population, doit être comprise en pleine conformité avec la Résolution 1244 du Conseil de Sécurité des Nations Unies et sans préjuger du statut du Kosovo.


Effets et produits attendus

 

L’objectif général est de promouvoir une image positive du plurilinguisme et du multiculturalisme au niveau local et régional ne tant qu’atout social, culturel et économique, et de faciliter l’accès à l’apprentissage des langues et à l’éducation à la citoyenneté démocratique en tant que contributions au rapprochement des communautés.


Nous contacter Nous contacter

Projet FRED

Bureau du Conseil de l’Europe
17/18 Bedri Pejani Street
10000 Pristina
Ecrivez-nous

Le Conseil de l’Europe est la principale organisation de défense des droits de l’homme du continent. Il compte 47 États membres, dont 28 sont également membres de l’Union européenne. Tous les États membres du Conseil de l’Europe ont signé la Convention européenne des droits de l’homme, un traité visant à protéger les droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit. La Cour européenne des droits de l’homme contrôle la mise en œuvre de la Convention dans les États membres.