Groupe Pompidou - Lutte contre l'abus et le trafic de drogues

Evénements 2014
Moldavie parle pour de meilleurs services de traitement de la drogue et contre l'exclusion sociale des prisonniers

Au cours de trois grandes événements à Chisinau – un Concert d’Air Ouverte « Music is my Drug », un forum médical sur le traitement de la dépendance de drogue et la prévention du VIH, ainsi qu’un quiz éducatif pour les prisonniers – jeunes, professionnels de la santé et décideurs ont appelé pour améliorer les services de traitement de drogue et la lutte contre la stigmatisation des personnes qui consomment des drogues, y compris ceux qui sont emprisonnés. Les événements avaient été organisés conjointement par le Groupe Pompidou du Conseil de l'Europe et l'Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) sous l'égide du Comité National de Contrôle des Drogues et en partenariat avec l'ONG « Initiative Positive ».
“Music is my Drug”

Le 23 juin le concert de la musique en plein air "Music is my Drug" a été organisée, rassemblant plus de 1000 jeunes et familles à profiter des spectacles des groupes de rock locaux dans une zone franche de drogues et d'alcool. Dix bandes moldaves ont joué sur une base volontaire au "Théâtre-Verte d'été" de Chisinau : Zdob si Zdub, Ana Gulco and X, Cuibul, Paralela 47, Veriga, Yolka Flyman, Infected Rain, Fire Love, DARA, et Longa. L'acte d'ouverture du concert était une artiste venant de la prison pour femmes Numéro 7. La combinaison de la musique rock et les messages anti-drogue a été l'occasion de remettre en question les idées fausses qui associent la scène de la musique rock avec la consommation de drogues, un stéréotype tous les artistes étaient désireux de briser. Les revenus tirés de la vente des billets ont été donné aux centres de réadaptation de drogue et de la Communauté Thérapeutique de Berezchi Anenii Noi rayonne. Le principal organisateur de l' événement, l'ONG « Initiative Positive », prend en charge la réhabilitation des toxicomanes, y compris les prisonniers en Moldavie.
suite Plus de photos
Forum médical sur le traitement de la dépendance de drogue et la prévention de VIH

Le Ministre de la santé de la République de Moldavie, Andrei Usatîi, a participé à la Conférence internationale qui s'est tenue à Chisinau du 24ème au 25ème juin, où les spécialistes invités et représentants d'organisations gouvernementales, internationales et non gouvernementales ont discuté la dernière preuve internationale sur le traitement de la dépendance et les services de la drogue dépendance. L'événement a rassemblé 90 professionnels, y compris des médecins, des experts internationales et régionales bien connus et des spécialistes reconnus dans le domaine de traitement de la drogue afin de simplifier, centraliser et diffuser les connaissances médicales sur le traitement de médicament assistée (MAT), réduction des risques et soutien psychosocial en Moldavie. L'échange fructueux d'informations et de meilleures pratiques entre les collègues de partout en Moldavie et avec des experts régionaux et internationaux a été jugé très utile par les participants.
suite Plus de photos
Quiz intellectuelle «RING des cerveaux» pour les prisonniers

La campagne antidrogue en Moldavie participant également les prisons et centres de détention préventive, qui comptent un nombre important de prisonniers consommant la drogue et face à la stigmatisation accrue et la discrimination dans la société, pendant et après l'emprisonnement. Le 26 juin un jeu intellectuel, appelé "Ring des cerveaux", a été organisé pour les prisonniers. L'événement a été rendu possible grâce à la coopération étroite avec le Département des Établissements Pénitentiaires, le Ministère de la Justice de la République de Moldova et avec le soutien de l'ONG "Initiative Positive". Tous les détenus des 9 prisons différentes ont participé au quiz qui a testé les connaissances générales en mettant l'accent sur les questions liées à la consommation de drogue, le VIH et la tuberculose. Les trois équipes gagnantes ont concouru dans un cadre libre : un restaurant dans la ville de Chisinau. Afin de soutenir les participants, les parents et les membres de la famille ont également été invités à l'événement.
suite Plus de photos

suite Page web du bureau de CoE à Chisinau, Moldova (en anglais)
Evéniments 2013



Pompidou Group | Events 2013
Toutes les nouvelles
Soutien pour les jeunes délinquantes à Melitopol (Ukraine)
Depuis novembre 2012, l’expert du Groupe Pompidou Alla Shut surveille le projet de formation des formateurs (FdF) dans les établissements correctionnels de Melitopol pour des délinquantes mineures, formation organisée par l'ambassade du Royaume des Pays-Bas en Ukraine et le Ministère néerlandais de la Justice des Pays-Bas. La plupart des détenus a grandi dans des orphelinats ou viennent de familles ayant de graves problèmes sociaux et de santé. Souvent ils ont commencé à fumer, boire et à utiliser des substances psychoactives quand ils étaient très jeunes. La violence domestique a eu des effets préjudiciables sur leur vie comme d’adolescents. C'est pourquoi il est urgent de fournir des outils pour le personnel pénitentiaire qui aident efficacement les adolescents incarcérés pour obtenir des soins appropriés et ainsi que les compétences nécessaires à la vie quotidienne pour leur réinsertion et resocialisation dans la société. Ainsi, le projet vise à prévenir la consommation de drogues, et offre des formations professionnelles, et soutient la resocialisation et la réinsertion dans la société. Trois experts néerlandais sous la direction du chef de projet Robert Suvaal ont examiné les besoins et, en coopération avec 20 spécialistes locaux, ont développé un stage pratique d’enseignement. La quatrième et dernière rencontre du projet FdF aura lieu le 30-31 mai 2013.
L’Europe de l’Est appelle à un traitement de la toxicomanie efficace dans les prisons
Plus de 100 participants de 15 pays différents ont participé à la conférence qui s'est déroulée à Bucarest, 27-28 février 2013. Experts, décideurs et intervenants de terrain ont exprimé la nécessité d’actions immédiates et profondes concernant le traitement de la toxicomanie efficace dans les prisons. Un fait marquant a été la déclaration par le ministre sur les Corrections et l’Assistance Juridique de la Géorgie, Archil Talakvadze, qui a appelé à un changement de la politique drogues dans son pays. Selon lui, l’approche de tolérance zéro de la Géorgie concernant la possession de petites quantités de drogues pour usage personnel devrait être reconsidérée, la prise en charge thérapeutique pour consommation de drogues devrait être améliorée et le nombre de personnes emprisonnés devrait être réduit. Au cours de la conférence, psychologues et médecins de renom ont insisté sur la nécessité de lutter contre l'abus de substances et d'infection à VIH dans les prisons européennes. Le modèle Moldave a montré que les programmes d'échanges seringues et aussi le traitement de substitution aux opiacés sont des principaux moyens d'aide clé pour faire face aux addictions et infections à VIH dans les pays à revenu plus faibles de l'Europe Orientale. Le clou de la conférence a été une pièce de théâtre de pantomime interprétée par des détenus illustrant leur combat contre la toxicomanie. A l’issue de la pièce, les détenus ont présenté des affiches de prévention en matière de drogues réalisées dans le cadre du projet Groupe Pompidou ''Drogues en Prison''. Accompagnés par des représentants des médias, les participants ont visité le deuxième jour de la conférence la Communauté Thérapeutique de la prison de Jilava à Bucarest.
suite Programme de la conference (en anglais)

suite Présentations de la conférence (en anglais)
suite Podcast de Patrick Penninckx (en anglais)
Conférence internationale sur “Santé mentale et addiction en prison”
Cette conférence internationale est organisée par le Groupe Pompidou en collaboration avec l'Agence nationale de lutte contre les drogues en Roumanie. Elle se déroulera à la Bibliothèque nationale de Bucarest le 27 février 2013. Les méthodes actuelles, régionales et européennes, pour améliorer les services cliniques et psychologiques de traitement de la toxicomanie en prison seront au centre des débats. Les participants sont invités à partager leur connaissances et à échanger leurs expériences. En marge de la conférence aura lieu une exposition d'affiches sur la prévention des drogues réalisées par des détenus vivant dans des communautés thérapeutiques.