Retour

Ouverture en Moldavie de la première communauté thérapeutique en prison

communauté thérapeutique en prison
L’ouverture de la première communauté thérapeutique en prison, dans l’établissement pénitentiaire de Pruncul en République de Moldavie a eu lieu le 29 novembre 2017.
Chisinau 01/12/2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Ouverture en Moldavie de la première communauté thérapeutique en prison

L’ouverture de la première communauté thérapeutique en prison, dans l’établissement pénitentiaire de Pruncul en République de Moldavie a eu lieu le 29 novembre 2017. « Ce projet ambitieux et noble sera un nouveau programme de traitement de la toxicomanie au sein du système pénitentiaire », a ainsi déclaré Anatolie Munteanu, vice-ministre moldave de la Justice, après avoir coupé le ruban rouge lors de la cérémonie d’ouverture. Thomas Kattau, Secrétaire Exécutif Adjoint du Groupe Pompidou a ajouté que « ce projet pourra servir de modèle pour l’Europe et au-delà. Il permettra aux détenus de surmonter leur dépendance à la drogue tout en améliorant la situation des droits de l’homme dans les prisons ». En collaboration avec le Département des institutions pénitentiaires moldaves, le Groupe Pompidou a réaménagé un quartier pénitentiaire qui abrite désormais la nouvelle communauté thérapeutique. En outre, le personnel pénitentiaire et les travailleurs sociaux ont été formés en coopération avec l’ONG norvégienne Phoenix Haga dans le cadre du projet du Groupe Pompidou « Réponses de la justice pénale pour les prisonniers consommateurs de drogues » qui fait partie du programme conjoint du Conseil de l’Europe et de la Commission Européenne – « Partenariat pour une bonne gouvernance » (PGG).