Cette activité utilise les techniques de classification pour comparer les valeurs des participants en matière de moralité et pour ouvrir le débat sur l’inégalité entre les femmes et les hommes et la socialisation selon les stéréotypes de genre.
Complexité : Niveau 2 | Durée : 120 minutes | Taille du groupe : 5 à 30
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Complexité : Niveau 2


Durée : 120 minutes


Taille du groupe : 5 à 30


Télécharger le document à télécharger



Télécharger l'activité

« La compassion est la base de la moralité. »
Arthur Schopenhauer

Objectifs

  • Encourager les participants à réfléchir à leurs propres valeurs et priorités en relation aux questions de genre
  • Analyser l’origine et les facteurs des différentes priorités ou positions morales
  • Comprendre le processus de socialisation selon des stéréotypes de genre et des rôles de genre assignés

Matériels

  • Un exemplaire de l’histoire de Stella pour chaque participant

Préparation

Assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace pour que les participants puissent travailler individuellement, en petits groupes de trois à six et en plénière.


Instructions

1) Présentez aux participants l’activité et ses objectifs. Demandez-leur de lire l’histoire, individuellement, et de classer le comportement de chacun des personnages (Stella, Vitali, Ralf, la mère de Stella et Goran) sur une échelle « du meilleur au pire ». Par exemple : Qui a le moins mal agi de tous ? Qui se classe en deuxième position ? Et ensuite ? Donnez aux participants 10 minutes pour cette tâche.

2) Lorsque les participants ont effectué leur classement, demandez-leur de former des petits groupes (de trois à six) pour comparer leurs résultats et en discuter. Chacun des groupes doit parvenir à établir un classement commun – autrement dit, une liste établie par l’ensemble des membres du groupe –, mais sur la base d’une compréhension commune et d’un accord plutôt que sur la base d’un vote à la majorité.

3) Facultatif : Lorsque les groupes sont parvenus à leur classement commun, vous pouvez éventuellement répéter cette phase en regroupant les groupes deux par deux. Dans ce cas, la première partie de l’exercice ne doit pas s’effectuer avec des groupes de plus de quatre participants. 

4) Demandez à chaque groupe de présenter les résultats de ses discussions en plénière. Les groupes doivent donner de brefs arguments pour leur classement convenu d’un commun accord.


Débriefing et évaluation

Servez-vous des questions ci-après pour le débriefing :

  • Comment les participants ont-ils décidé, individuellement, de ce qui constitue un bon et un mauvais comportement ?
  • Leur a-t-il semblé difficile de parvenir à un accord acceptable par tous ? 
  • Quels étaient les problèmes ou les blocages qui ont rendu l’accord difficile ?
  • Quel rôle jouent les valeurs personnelles dans un tel processus ?
  • D’où proviennent les valeurs personnelles concernant les questions de moralité et de genre ?
  • Pouvez-vous identifier des rôles de genre assignés dans cette histoire ?
  • Quels dilemmes et questions en relation avec le genre cette histoire soulève-t- elle ?
  • Certains de ces dilemmes se posent-ils dans votre environnement ? En quoi ces problèmes touchent-ils les jeunes ?
  • Quelles problématiques relatives aux droits humains pouvez-vous identifier dans l’histoire ? Pensez-vous que les droits humains sont utiles pour résoudre les dilemmes moraux liés au genre ? Expliquez votre réponse.
  • Comment pouvons-nous aider les jeunes à gérer la pression sociale en relation avec la moralité et le genre ?

Conseils pour l’animation

Pour optimiser les résultats de l’exercice, vous devez impérativement créer une atmosphère d’ouverture dans laquelle le classement de chacun sera explicitement acceptable. Cela suppose aussi que vous ne reprochiez pas à certains participants des arguments qui vous paraissent étranges ou contestables.

Il existe plusieurs façons d’adapter cet exercice. Une variante consiste à le faire tel que proposé ici, puis à le répéter avec une histoire modifiée dans laquelle les femmes deviennent des hommes, et inversement. Le même classement s’applique-t-il ? Pourquoi les choses changent-elles ? Vous pouvez également inclure l’âge des personnages et en jouer, leur donner à tous le même genre, ou encore intégrer leurs antécédents ethniques ou nationaux. Il sera alors intéressant d’examiner en quoi les changements apportés à l’histoire modifient le classement, et pourquoi.


Suggestions de suivi

Vous pourriez faire suivre cette activité d’autres activités qui explorent les stéréotypes de genre et la socialisation en fonction du genre, par exemple : « Les boîtes à genres » ou « Pas mal, mieux, encore mieux ! »
Vous pouvez également explorer la violence fondée sur le genre et l’intersectionnalité à travers des activités telles que « L'impact de la violence basée sur le genre » ou « À propos de Maria ».


Idées d'action

Suggérerez au groupe d’explorer la question des valeurs en relation au genre dans divers environnements ou communautés. Pour ce faire, vous pouvez procéder de diverses façons : concevoir une série d’entretiens, en utilisant diverses méthodes audiovisuelles, à conduire auprès de représentants de différentes communautés religieuses et culturelles, ou encore inviter des femmes et des hommes de communautés que vous désirez découvrir à venir discuter des valeurs liées au genre.