La numérisation modifie en profondeur notre expérience culturelle, non seulement du point de vue de l’accès, de la production et de la diffusion de la culture, qui sont conditionnés aux nouvelles technologies, mais également en termes de participation, de création et d’apprentissage dans une société de la connaissance.

La transition numérique doit être accompagnée de politiques culturelles éclairées si l’on veut que les opportunités d’accès, de participation et de créativité individuelle et collective soient pleinement mises à profit. La Conférence ministérielle de 2013 sur la culture a souligné l’importance des besoins individuels et collectifs eu égard aux médias numériques. Elle a évoqué les risques qui pèsent sur la diversité culturelle en Europe et la nécessité de conditions propices à la production de contenus culturels et à la créativité à l’ère numérique.

Le Conseil de l’Europe, en partenariat avec ses Etats membres, se consacre au développement de telles politiques en mettant à disposition une plateforme multipartite d'échanges d'expériences et de bonnes pratiques à l'intention des responsables politiques, des chercheurs de premier plan, des professionnels et de la société civile. Les manifestations de la plateforme fournissent des indications contribuant à la formulation d’orientations politiques et la production de lignes directrices du Conseil de l’Europe afin de garantir aux citoyens la démocratie et les droits de l’homme à l’ère numérique. Une Recommandation du Conseil de l’Europe sur l’internet des citoyens a été adoptée en février 2016. Elle porte principalement sur (1) la modernisation des institutions culturelles ; (2) l’autonomisation des citoyens en tant que consommateurs, créateurs et prosommateurs et (3) la promotion des compétences en translittératie pour accéder à la culture numérique, la créer et la gérer. Une Recommandation du Conseil de l’Europe sur les méga données au service de la culture, du savoir et de la démocratie a été adoptée en automne 2017. Elle souligne, en particulier, que chacun puisse choisir d’être impénétrable » à l’ère du numérique et refuser par conséquent que ses caractéristiques, préférences et comportements culturels soient prévus par des décisions algorithmiques. La Recommandation CM/Rec(2018)10 adoptée en novembre 2018 sur la contribution de la culture au renforcement d’internet comme outil d’émancipation souligne le potentiel de la culture et des arts numériques en tant que moyen de promouvoir des citoyens créatifs et compétents sur les plans numérique et démocratique.

Quatre éditions de la plateforme ont eu lieu à Bakou (2014), Linz (2015) et Tallinn (2016) et Karlsruhe (2017). La 4ème Plateforme sur la culture et la numérisation “Renforcer la démocratie par la culture – outils numériques pour des citoyens culturellement compétents” a lieu au Centre ZKM des Arts et Média, Karlsruhe, 19 et 20 octobre 2017, conjointement avec l’exposition “Open Code – Living in Digital Worlds” (Code ouvert - Vivre dans les mondes du numérique).

Un séminaire d’experts sur la Culture, la Créativité et l'Intelligence artificielle (E-pertinence de la culture à l'ère de l'IA) s'est tenu à Rijeka les 12 et 13 octobre 2018 dans le cadre de la Présidence croate du Comité des Ministres du Conseil de l'Europe. Le séminaire a tenté de formuler des principes pour travailler à une culture de l’innovation responsable, pour habiliter les citoyens et permettre l'émergence d’un Léonard de Vinci moderne. Les questions suivantes ont été débattues :

  • Comment la culture peut-t-elle conserver son rôle important d’éveil à une époque où l'IA a déjà un impact significatif sur la culture (voire la crée) ?
  • Peut-elle contribuer à un avenir technologique plus humain et plus citoyen en proposant et en développant des concepts alternatifs ?
  • Quel est son impact sur la perception de l'unicité/du génie du genre humain, le rôle des artistes, la propriété intellectuelle ?

L'événement a accueilli également une exposition L’anatomie d'un système d'IA, une carte qui vous guidera à travers la naissance, la vie et la mort d'un dispositif individuel basé sur un système d'intelligence artificielle centralisé, créé par Vladan Joler, fondateur de Share Foundation et professeur à l'Université de Novi Sad.

vidéo : Karlsruhe vidéo : Karlsruhe

4e Plate-forme d’échanges du Conseil de l'Europe sur l’incidence du numérique sur la culture

“Renforcer la démocratie par la culture – outils numériques pour des citoyens culturellement compétents”

ZKM | Centre des Arts et Media, Karlsruhe, 19-20 octobre 2017