La Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique, également connue sous le nom de "Convention d'Istanbul", exige des Parties qu'elles élaborent des lois, des politiques et des services de soutien pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes et à la violence domestique. >> En savoir plus sur la Convention d'Istanbul

FAIT MARQUANT
10e anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention d'Istanbul - DATES CLES

Le 1er août 2024, la Convention du Conseil de l'Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique sera en vigueur depuis 10 ans.

Ces dates clés montrent comment elle a vu le jour.

  • Décembre 2008 - Le Comité des Ministres adopte un mandat pour un groupe d'experts, le CAHVIO (Comité ad hoc pour prévenir et combattre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique), chargé d'élaborer un projet de Convention sur ce thème. Il a finalisé ses travaux début 2011.
  • 7 avril 2011 - La Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l'égard des femmes et la violence domestique a été adoptée par le Comité des Ministres du Conseil de l'Europe et ouverte à la signature le 11 mai 2011 à l'occasion de la 121e session du Comité des Ministres à Istanbul. 
  • 22 avril 2014 - Suite à sa 10e ratification par Andorre le 22 avril 2014, la Convention est entrée en vigueur le 1er août 2014.
UE et la COnvention d'Istanbul

L'Union européenne a publié une vidéo réaffirmant l'importance de la Convention d’Istanbul, dans toute l'Europe et au-delà.
L'UE et le Conseil de l'Europe renforceront leur coopération et continueront à travailler ensemble pour mettre fin à la violence à l'égard des femmes fondée sur le genre et promouvoir l'égalité entre les femmes et les hommes.

GREVIO Et la plateforme EDVAW

Le 8 mars 2024 la plateforme des mécanismes d’experts indépendants sur la discrimination et la violence à l’égard des femmes (EDVAW Platform), dont le GREVIO fait partie, a publié une déclaration commune (en anglais uniquement) pour la Journée internationale de la femme. Les experts soulignent qu'il est urgent de s'attaquer à l'intersection de la violence fondée sur le genre et de la pauvreté. Ils soulignent qu'en dépit des efforts déployés, la discrimination à l'égard des femmes persiste, exacerbée par des crises telles que le COVID-19, les confits armés et le changement climatique, et ils appellent à des réformes législatives, à des politiques inclusives et à des ressources accrues pour renforcer l'autonomie des femmes et des filles.
>> Plus d'information