Mandat approuvé par l'Assemblée générale le 28 avril 2021

  Président - Daniel GUERY, Mouvement international d'Apostolat en milieux sociaux indépendants (MIAMSI)

Contact 

 

PRÉSENTATION DU COMITÉ PRÉSENTATION DU COMITÉ

Alors que la migration devient un enjeu global en Europe et que la nombre d’exilés s’accroit considérablement, il devient essentiel de sortir des discours politiques incriminants pour adopter une posture humanitaire « fondée sur les droits des personnes ». Les réponses politiques sont bien souvent inadaptées à la réalité du terrain, peu concrets mais surtout assimilent les migrants et exilés à de simples données factuelles et statistiques. Pourtant, il s’agit bien de personnes, poussées à fuir un contexte dangereux et à chercher refuge dans des pays aux contextes économique, politique et sanitaire plus sûrs. Le « Comité sur le droit des personnes migrantes » met l’accent sur le caractère particulièrement vulnérable des personnes en situation de migration et d’exil et s’attèle, dans ses travaux, à défendre leurs droits, ainsi que leur accès effectif à ces droits.

Pour répondre au mieux à ces problématiques, le Comité Migration se veut être, pour les ONGs actives local et régionales, un véritable pont vers les décideurs politiques notamment par la rédaction de recommandations politiques enrichies du contact direct dont il dispose avec les ONGs de terrain. Il s’associe également fortement aux autres travaux de la Conférence des OINGs et des acteurs du Conseil de l’Europe comme le Représentant Spécial de la Secrétaire Générale pour la migration, les réfugiés et les demandeurs d’asile, le Comité des Ministres, l’APCE et le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux. Par sa force d’engagement, le Comité sur le droit des personnes migrantes se saisit de différents éléments d’actualité et de situations d’urgence pour y répondre le mieux possible.

Afin de mettre en œuvre l’ensemble de ses actions et de ses travaux, le Comité a opté pour travailler dans deux directions complémentaires. Le premier axe vise à favoriser l’accès des ONG aux populations migrantes. Le second concerne le respect et l’amélioration de l’accès des populations migrantes et en situation d’exile aux droits fondamentaux : santé, éducation et sécurité. À cela s’ajoutent des questions transversales comme la veille de l’actualité, la communication avec les ONG de terrain et la coopération avec les acteurs politiques, notamment au sein du Conseil de l’Europe.

Pour ce faire, le Comité Migration, conscient de l’importance de recueillir des informations de terrain claires et précises, appelle toutes les OINGs membres de la Conférence des OINGs à diffuser ses interventions et messages, mais surtout à lui apporter des expertises/témoignages dans les domaines de la santé, de la sécurité et de l’éducation. Toute contribution d’ONG et associations œuvrant sur le terrain est également la bienvenue, quel qu’en soit le sujet.

---------------------------

Pour toute question, n’hésitez pas à contacter le Président du Comité, Monsieur Daniel Guéry - Contact

Par ailleurs, toute personne ou ONG particulièrement intéressée par l’un des axes de travail, peut également contacter les rapporteurs de chacun d’entre eux :

  • droit des OING à l’accès aux personnes migrantes Madame Anna Rurka - Contact 
  • accès des populations migrantes et en situation d’exil (Monsieur Marc van den Reeck - Contact 

Pour toutes questions de communication et propositions d’interventions, merci de contacter Madame Ezgi AYDIN - Contact ou Madame Salomé Brun - Contact  

 

 

Attention !!!

Suite à la décision du Comité des Ministres du 16 mars 2022, la Fédération de Russie cesse d’être un Etat membre du Conseil de l’Europe. Le site web sera mis à jour dès que possible pour refléter cette situation.

Médias sociaux Médias sociaux