Les incidents et signalements de plus en plus nombreux montrent que la politique d'isolement et de confinement entraîne une recrudescence de la violence domestique, sexuelle et fondée sur le genre – d'où un besoin accru de protection contre ces formes de violence. Il est aussi important qu’une attention particulière soit portée aux effets à long terme possibles de l’épidémie sur l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle et sur l’indépendance économique des femmes, car beaucoup d’entre elles pourraient être forcées à faire des choix difficiles et à devoir se diriger vers le travail non rémunéré.

La plupart des Etats membres, des organisations internationales et des organisations non-gouvernementales prennent des mesures concernant l’impact spécifique de la crise du COVID-19 sur les droits des femmes. A travers cette page d’information, le Conseil de l’Europe vise à diffuser des informations sur les initiatives, pratiques, déclarations et lignes directrices mises en place, qui correspondent notamment à l’esprit de la Convention d’Istanbul. En cliquant sur les cadres ci-dessous, vous aurez accès à quatre pages qui contiennent des informations respectivement sur l’action menée par nos Etats membres, sur la réponse institutionnelle du Conseil de l’Europe (documents officiels, déclarations etc.) ainsi que sur les initiatives d’autres organisations internationales et celles des ONG. L'information sur les mésres nationales ont été collecté faisant suite à un appel à contributions qui a été publié conjointement avec la Commission pour l'égalité de genre et le Comité des Parties à la Convention d'Istanbul. 

Nous espérons que cette information sera une source d’inspiration pour des actions supplémentaires pour le bénéfice de toutes les personnes impactées par cette crise.