Médias - liberté d'expression et d'information

CONSEIL DE L’EUROPE
COMITE DES MINISTRES

________

RESOLUTION (67) 13

LA PRESSE ET LA PROTECTION DES JEUNES

(adoptée par les Délégués des Ministres le 29 juin 1967)

Le Comité des Ministres,

Considérant l'importance du problème de la délinquance des jeunes dans le monde moderne, constatant la gravité des manifestations du phénomène depuis la fin de la deuxième guerre mondiale ;

Soulignant l'intérêt qu'attachent les autorités de tous les pays au développement des recherches sur les comportements anti-sociaux des jeunes et sur les facteurs de cette criminalité ;

Estimant que doit être encouragée et soutenue toute action, éclairée par la recherche, tendant à rendre plus efficaces les mesures de prévention de la délinquance et de resocialisation des jeunes délinquants ;

Approuvant pleinement l'initiative qu'à prise le Comité européen pour les problèmes criminels en mettant à l'étude l'influence sur les jeunes des grands moyens d'information : de la presse, du cinéma, de la radiodiffusion et de la télévision ; et ayant pris connaissance du premier rapport présenté par le Comité sur la presse écrite ;

Considérant la place que tient la presse dans la société moderne et soulignant l'influence qu'elle exerce sur les jeunes ;

Souhaitant une étude plus approfondie des effets de la presse sur le comportement des enfants et adolescents et souhaitant l'adoption de mesures appropriées destinées à permettre à la presse de jouer à l'égard des jeunes un rôle éducatif et de contribuer, en éliminant les influences nocives que peuvent exercer certaines publications, à la prévention de la délinquance des jeunes,

Recommande aux gouvernements des Etats membres du Conseil de l'Europe :

1. que le rapport « Presse et protection des jeunes » soit largement diffusé auprès des autorités des Etats membres et porté à la connaissance des éditeurs, des organisations de presse et du grand public ;

2. que soient encouragées des recherches à l'effet, d'une part, de mieux connaître les mécanismes d'action de la presse sur l'enfant et l'adolescent et, d'autre part, d'étudier les conditions de fabrication, de distribution, de vente et de « consommation » de la presse des jeunes ;
3. que soient menées des enquêtes sur les modalités concrètes d'application des mesures de protection des jeunes prises dans le domaine de la presse et sur leur efficacité, notamment en ce qui concerne les restrictions qu'elles visent à apporter aux circuits de distribution ;

4. que les responsables des publications destinées à la jeunesse soient bien informés de l'importance qui s'attache au respect de certaines exigences éducatives.