Retour

La République tchèque devrait intensifier ses efforts pour combattre les stéréotypes et le discours de haine visant les minorités nationales

Comité consultatif de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales (FCNM) Strasbourg 6 octobre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La République tchèque devrait intensifier ses efforts pour combattre les stéréotypes et le discours de haine visant les minorités nationales

Dans son dernier avis sur la République tchèque le Comité consultatif de la Convention-cadre pour la protection des minorités nationales (FCNM), tout en reconnaissant les progrès réalisés en matière de lutte contre la discrimination, exhorte les autorités à redoubler d’efforts pour combattre les stéréotypes et les préjugés visant les groupes minoritaires les plus exposés au discours de haine, y compris en engageant des poursuites effectives dans les affaires relevant du droit pénal. (Voir les versions en langues anglaise et tchèque)

Le Comité, qui a adopté l'avis en février 2021, exhorte également les autorités à mettre en œuvre la stratégie d'intégration des Roms pour la période 2021-2030 et à indemniser les femmes victimes de stérilisation forcée, une mesure prévue par une loi adoptée par le Parlement tchèque en juin et promulguée par le président tchèque en août.


 Communiqué de presse
La République tchèque devrait intensifier ses efforts pour combattre les stéréotypes et le discours de haine visant les minorités nationales


 Le FCNM et la République tchèque


Agenda Agenda
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
Facebook Facebook
@coe sur Twitter @coe sur Twitter