Retour

Les présidents des organes anti-torture et anti-corruption du Conseil de l’Europe appellent les Etats membres à agir avec détermination contre la torture et la corruption

28/02/2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Marin Mrčela (à gauche) et Mykola Gnatovskyy

Marin Mrčela (à gauche) et Mykola Gnatovskyy

Dans une déclaration conjointe publiée à l’occasion de la 40e session du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies, Mykola Gnatovskyy, Président du Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) et Marin Mrčela, Président du Groupe d’Etats contre la corruption (GRECO), ont mis en exergue la corrélation entre corruption et torture/mauvais traitements, ainsi que la nécessité de combattre ce phénomène avec fermeté.

Le texte complet de la déclaration conjointe est disponible en anglais et en français.


Combattre la torture en Europe
www.cpt.coe.int

Actualités par année Actualités par année