Retour

Visite du Comité anti-torture du Conseil de l’Europe en République slovaque

Une délégation du Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l’Europe a effectué une visite périodique en République slovaque du 19 au 28 mars 2018. Il s’agissait de la sixième visite du CPT effectuée dans le pays.
06/04/2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Visite du Comité anti-torture du Conseil de l’Europe en République slovaque

Pendant la visite, la délégation du CPT a évalué les progrès réalisés concernant la mise œuvre des recommandations formulées par le Comité à la suite des visites précédentes. Dans ce cadre, la délégation a accordé une attention particulière à la façon dont sont traitées les personnes privées de liberté par la police et aux garanties dont elles peuvent bénéficier et a examiné les conditions de détention dans trois établissements pénitentiaires. Elle s’est en outre rendue dans deux établissements psychiatriques et un foyer social.

Au cours de la visite, la délégation s’est entretenue avec Mária Kolíková, Secrétaire d'État au ministère de la Justice, Denisa Saková, Secrétaire d'État au ministère de l’Intérieur, Ivan Švejna, Secrétaire d'État au ministère du Travail, des Affaires sociales et de la Famille, Andrea Kalavská, Secrétaire d'État au ministère de la Santé, Stanislav Špánik, Secrétaire d'État au ministère de la Santé, Peter Krajňák, Secrétaire d'État au ministère de l’Education, Milan Ivan, Directeur général  de l'administration pénitentiaire et de la police des tribunaux ainsi qu’avec d’autres hauts fonctionnaires des ministères susmentionnés.

La délégation a également rencontré Mária Patakyová, Défenseur public des droits (Médiatrice) ainsi que des représentants de son bureau.

Au terme de la visite, la délégation a présenté ses observations préliminaires aux autorités slovaques.

La visite a été effectuée par les membres du CPT suivants :

  • Marzena Ksel, 1re Vice-Présidente du CPT (chef de délégation)
  • Djordje Alempijevic
  • Inga Harutyunyan
  • Marie Lukasová
  • Slava Novak.

Ils étaient secondés par Petr Hnátík et Almut Schröder du Secrétariat du Comité et assistés par un expert, Pétur Hauksson, psychiatre, ancien chef du Service de Psychiatrie du centre de réhabilitation de Reykjalundur (Islande).

La délégation s’est rendue dans les lieux de privation de liberté suivants :

 

Etablissements relevant du ministère de l’Intérieur
  • Département de police du district de Banská Bystrica Est
  • Département de police du district de Banská Bystrica Ouest
  • Département de police du district de Karlova Ves à Bratislava
  • Direction régionale de la police de Bratislava
  • Département de police du district de Staré Mesto Ouest à Bratislava
  • Département de police du district de Trnávka à Bratislava
  • Département de police du district de Hnúšťa
  • Département de police du district de Lučenec
  • Département de police du district de Rimavská Sobota
  • Département de police du district de Veľký Krtíš
  • Département de police du district de Zvolen
  • Département de police du district de Žiar nad Hronom

 

  • Agence criminelle nationale (NAKA), Bratislava
  •  
Etablissements relevant du ministère de la Justice
  • Etablissement pénitentiaire pour prévenus et détenus condamnés de Banská Bystrica (rue Komenského)
  • Prison de Bratislava
  • Prison de Leopoldov

 

Etablissements relevant du ministère de la Santé
  • Hôpital psychiatrique de Hronovce
  • Unité psychiatrique de l’Hôpital universitaire de Bratislava (Hôpital Sts Cyril et Méthode)

 

Etablissements relevant du ministère du Travail, des Affaires sociales et de la Famille
  • Foyer social de Veľký Blh.

Combattre la torture en Europe
www.cpt.coe.int

Actualités par année Actualités par année