Retour

Visite du Comité anti-torture du Conseil de l’Europe en Islande

Une délégation du Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l’Europe a effectué une visite périodique en Islande du 17 au 24 mai 2019. Il s’agissait de la 5ème visite effectuée par le Comité dans ce pays.
29/05/2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Visite du Comité anti-torture du Conseil de l’Europe en Islande

L’objectif principal de la visite était d’examiner les mesures prises par les autorités islandaises en réponse aux recommandations formulées par le Comité à la suite de ses précédentes visites. Dans ce contexte, une attention particulière a été accordée à la façon dont sont traitées les personnes privées de liberté par la police et dans les établissements pénitentiaires ainsi que les conditions dans lesquelles elles sont détenues. La délégation s’est également penchée sur le traitement et les conditions de séjour des patients psychiatriques ainsi que sur les garanties dont ils bénéficient.

Au cours de la visite, la délégation a mené des consultations avec Þórdís Kolbrún R. Gylfadóttir, ministre de la Justice, Páll Winkel, directeur général de l’administration pénitentiaire et de la probation, Helga Björg Ragnarsdóttir, conseillère politique du ministre de la Santé, ainsi qu’avec des hauts fonctionnaires des ministères de la Justice et de la Santé, du bureau du Commissaire national de la police islandaise et du bureau du Procureur général. Des entretiens ont en outre eu lieu avec l’équipe du MNP au sein du bureau du Médiateur de l’Althing. La délégation a également rencontré des représentants d’organisations non gouvernementales œuvrant dans les domaines intéressants le CPT.

Au terme de la visite, la délégation du CPT a présenté ses observations préliminaires aux autorités islandaises.

La visite a été effectuée par les membres suivants du CPT :

  • Marzena Ksel, Cheffe de délégation
  • Per Granström
  • Inga Harutyunyan
  • Marie Lukasová
  • Vincent Micallef.

Ils étaient secondés par Borys Wódz (Chef de division) et Dalia Žukauskienė du Secrétariat du CPT et assistés par un expert Andres Lehtmets, chef du service psychiatrique de l’hôpital central de Tallin ouest, Estonie.

La délégation s’est rendue dans les lieux de privation de liberté suivants :

Etablissements de Police
  • Quartier général de la police de Reykjavík
  • Commissariat d’Akureyri
  • Commissariat de Búðardalur
  • Commissariat de l’aéroport international de Keflavík
  • Commissariat de Keflavík
  • Commissariat de Kópavogur
  • Commissariat d’Ólafsvík
  • Commissariat de Selfoss
  • Commissariat de Stykkishólmur
Etablissements pénitentiaires
  • Prison d’Akureyri
  • Prison d’Hólmsheiði
  • Prison de Kvíabryggja
  • Prison de Litla-Hraun

Etablissements psychiatriques

  • Unité psychiatrique de l’hôpital universitaire de Reykjavík (Landspítali)
  • Unités médico-légales et sécurisées du Service psychiatrique de l’hôpital universitaire de Reykjavík (site de Kleppur)
  • Unité psychiatrique de l’hôpital d’Akureyri.

Combattre la torture en Europe
www.cpt.coe.int

Actualités par année Actualités par année