Retour

Le Comité anti-torture du Conseil de l’Europe publie deux rapports concernant la Turquie

Le Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l'Europe publie aujourd’hui les rapports relatifs aux visites qu’il a effectuées en Turquie en 2017 (visite périodique) et en 2019 (visite ad hoc).
05/08/2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Comité anti-torture du Conseil de l’Europe publie deux rapports concernant la Turquie

Ces visites avaient pour objectif principal d’évaluer le traitement et les conditions de détention des personnes privées de liberté par la police et la gendarmerie. A cette fin, la délégation du CPT s’est entretenue avec plusieurs centaines de personnes qui étaient ou avaient récemment été placées en garde à vue, y compris pour les faits de terrorisme, dans les provinces d’Ankara, de Diyarbakır et d’Istanbul.

En outre, la délégation a visité de nombreuses prisons gravement surpeuplées à Istanbul et dans le sud-est du pays. En 2017, une attention particulière a été portée sur la situation spécifique des détenus souffrant de troubles mentaux ou de problèmes chroniques de santé somatique dans deux prisons spécialisées, à Istanbul et à Izmir. En 2019, la délégation a effectué une visite de suivi à la prison de haute sécurité de type F d’Imralı afin d’évaluer les conditions de détention de tous les détenus et la mise en œuvre dans les faits de leur droit de recevoir des visites de leurs proches et de leurs avocats.

Au cours de la visite de 2017, le CPT a également examiné la situation des étrangers retenus (y compris des mineurs) dans plusieurs centres de rétention à Istanbul et à Izmir.

Les principales constatations faites et les conclusions du CPT sont exposées dans le résumé exécutif de chaque rapport.

Dans leurs réponses, les autorités turques fournissent des informations sur les mesures prises ou envisagées pour mettre en œuvre les recommandations formulées par le CPT. Le Comité poursuivra son dialogue avec les autorités turques sur les questions soulevées dans les rapports.

Les rapports du CPT et les réponses des autorités turques sont rendus publics à la demande du Gouvernement turc.


Combattre la torture en Europe
www.cpt.coe.int

Actualités par année Actualités par année