Retour

Le Comité anti-torture du Conseil de l’Europe publie un rapport sur la République tchèque

Le Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l’Europe publie aujourd’hui le rapport relatif à sa visite d’avril 2014 en République tchèque.
31/03/2015
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Au cours de cette visite, la délégation du CPT a examiné les mesures prises par les autorités tchèques pour mettre en œuvre les recommandations formulées par le CPT suite aux visites antérieures, notamment au sujet du traitement et des conditions de détention des personnes privées de leur liberté par la police et en prison. Une attention particulière a été accordée à la situation des détenus mineurs, des détenus de haute sécurité ainsi qu’à celle des condamnés à perpétuité. Pour la première fois en République tchèque, la délégation a alors examiné le traitement et les garanties juridiques offertes, à la prison de Brno, aux personnes soumises au régime de « détention de sécurité » ordonné par le tribunal. Par ailleurs, la délégation s’est rendue dans un centre de rétention pour étrangers en situation irrégulière ainsi que dans un hôpital psychiatrique où elle a examiné la situation des patients involontaires. Il convient également de mentionner que le rapport se penche aussi sur la question de la castration chirurgicale des délinquants sexuels, sujet sur lequel des consultations ont eu lieu avec des représentants des autorités nationales compétentes.
 
Le rapport de visite est rendu public à la demande des autorités tchèques.
 
 


Combattre la torture en Europe
www.cpt.coe.int

actualités par année actualités par année