Retour

Le Comité anti-torture du Conseil de l’Europe publie un rapport sur l’Albanie

Le Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants (CPT) du Conseil de l'Europe publie aujourd’hui le rapport relatif à sa dernière visite effectuée en Albanie en novembre 2018.
17/09/2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Comité anti-torture du Conseil de l’Europe publie un rapport sur l’Albanie

Au cours de sa visite, le CPT a évalué la façon dont étaient traitées les personnes placées en garde à vue et les personnes détenues dans plusieurs établissements pénitentiaires et les conditions de leur détention, ainsi que la situation des patients relevant de la psychiatrie civile et légale. De plus, la délégation du CPT s’est rendue, pour la première fois en Albanie, dans un centre de rétention pour migrants.

Les principales constatations faites et les conclusions du CPT sont exposées dans le résumé du rapport.

Le rapport est rendu public grâce à la procédure de publication automatique qui a récemment été mise en place par le gouvernement albanais.[1]

En réaction à cette décision, Mykola Gnatovskyy, Président du CPT, a déclaré : “Au nom du CPT, je me félicite de la décision prise par le gouvernement albanais d'autoriser la publication immédiate des rapports de visite et des réponses du gouvernement, ce qui témoigne clairement de la volonté des autorités albanaises de mettre en œuvre les recommandations du CPT. Cela permettra également à toutes les parties prenantes, au niveau national comme au niveau international, de contribuer efficacement à la concrétisation de cet objectif. L’Albanie est le onzième État membre ayant accepté la mise en place d’une procédure de publication automatique. J'espère que d'autres pays suivront cette voie.


[1] Selon cette procédure, tous les rapports du CPT relatifs aux visites effectuées en Albanie et les réponses gouvernementales connexes seront publiés sans autorisation spécifique. Le Gouvernement albanais se réserve néanmoins le droit de retarder une publication à titre exceptionnel et ce pour une durée ne dépassant pas les six mois.


Combattre la torture en Europe
www.cpt.coe.int

Actualités par année Actualités par année