Si vous avez des difficultés à visualiser cette page : cliquer ici - English version: click here    |     15 septembre 2016
Réfugiés: Visite d'une délégation du Congrès dans la région de l'Attique, en Grèce
A l’invitation de la Gouverneure de l’Attique Rena Dourou, le président du Congrès du Conseil de l’Europe Jean-Claude Frécon s’est rendu, du 6 au 7 septembre 2016, dans cette région, accompagné d’une délégation, pour examiner la politique menée en matière d’accueil et d’intégration des réfugiés. La délégation du Congrès a notamment visité les camps d’Elaionas et de Skaramargas, ainsi que le Centre logistique pour les produits de premiers secours pour les réfugiés. Cette visite en Attique se situe dans le cadre de la préparation du rapport « De l’accueil à l’intégration: le rôle des autorités locales et régionales face à la migration » par les co-rapporteurs Yoomi Renström (Suède, SOC) et György Illes (Hongrie, GILD) qui faisaient partie de la délégation. Le rapport sera soumis pour approbation à la Commission des questions d’actualité en octobre 2016, puis au Congrès pour adoption à la session de mars 2017.
Communiqué de presse
 
Rencontre avec la Gouverneure de la Région de l'Attique
Une réunion de travail a été organisée avec la Gouverneure Rena Dourou et ses collaborateurs, le 6 septembre 2016, pour examiner la politique menée par la région en matière d’accueil et d’intégration des réfugiés. « Dans la région de l’Attique et partout en Europe, le problème n’est pas seulement l’accueil mais l’intégration des réfugiés » a déclaré la Gouverneure, soulignant la nécessité politique de créer un réseau des régions européennes pour réfléchir ensemble aux priorités et aux mesures concrètes à mettre en œuvre, une initiative soutenue par Jean-Claude Frécon. «Le Congrès doit convaincre les gouvernements centraux de l’urgence absolue à associer les collectivités territoriales aux solutions mises en œuvre par les autorités nationales» a-t-il ajouté, rappelant que l’Europe, jusqu’à présent, n’a pas toujours su exploiter la capacité d’initiatives et d’accueil des collectivités.
 
KEDE: « Nous, collectivités territoriales, nous sommes une partie de la solution », déclare le président du Congrès
«La Grèce n’a pas vocation à devenir un gigantesque camp pour réfugiés. Par sa situation géographique, votre pays est en situation de premier accueil des familles de réfugiés avant qu’elles ne soient redirigées vers d’autres pays européens,» a déclaré Jean-Claude Frécon en s’adressant aux membres du Conseil d’administration de KEDE, l’Union Centrale des municipalités et des communes de Grèce, le 7 septembre 2016, dans le cadre de sa visite dans la région de l'Attique. « La politique du chacun pour soi, des frontières fermées et des obstacles administratifs, n’a pas d’avenir et invite partout à la montée des populismes. Nos Etats ne feront rien de bon s’ils ne sont pas capables d’associer les collectivités locales et régionales car nous, collectivités territoriales, nous sommes une partie de la solution » a-t-il conclu. Le président du Congrès a également tenu un échange de vues avec Georges Patoulis, président de KEDE et Michalis Angelopoulos, président de la délégation grecque auprès du Congrès, ainsi qu’avec des élus grecs. Ils ont discuté de la mise en œuvre de la recommandation du Congrès, adoptée en 2015, suite au monitoring de l’application de la Charte européenne de l’autonomie locale et de l’éventualité d’un processus de post-monitoring.
Discours de Jean-Claude Frécon
 
«Les autorités locales ont sauvé la dignité de l'Europe car elles ont montré leur humanisme envers les réfugiés», déclare le Ministre de l'intérieur grec
Le président du Congrès Jean-Claude Frécon et le président de KEDE (Union centrale des municipalités et communes de Grèce) Georges Patoulis, accompagnés du président de la délégation grecque au Congrès Michalis Angelopoulos ont rencontré le ministre de l’intérieur grec Panagiotis Kouroumplis, le 7 septembre 2016, au siège du Ministère à Athènes. Ils ont procédé à un large échange de vues sur la situation des collectivités territoriales en Grèce, et, ont par ailleurs examiné les difficultés liées à l’accueil massif des réfugiés et les politiques menées aux niveaux national et local. «Les autorités locales ont sauvé la dignité de l’Europe car elles ont montré leur humanisme envers les réfugiés», a déclaré le Ministre grec. Un an après l’adoption du rapport de monitoring sur la Grèce, le président du Congrès s’est également informé auprès du Ministre de la mise en œuvre des recommandations du rapport et des projets de réforme du gouvernement grec. Il s’est, en particulier, félicité de la volonté de dialogue politique du gouvernement avec l’association KEDE et les collectivités territoriales grecques. A l’issue de ces entretiens, le président du Congrès s’est déclaré confiant sur le développement d’un dialogue politique fructueux avec le gouvernement central, les autorités locales et régionales grecques et leurs associations.

PHOTOS - FLICKR

Réunion avec Rena Dourou, Gouverneure de la région de l'Attique et visite des camps de réfugiés
Réunion avec KEDE - Union centrale des municipalités de Grèce
Réunion avec le Ministre de l'intérieur grec Panagiotis Kouroumplis
 
INTERVIEWS ET VIDEOS - YOUTUBE

 

31e SESSION - 19 au 21 octobre 2016

Agenda
Information et documents
Inscription
 

OUTILS POUR LES MEMBRES

Outils de communication
 

SUIVEZ-NOUS

RSS Twitter Flickr YouTube
 

CONTACT

Commission du monitoring du Congrès
Stéphanie Poirel
Email
Tel + 33 (0)1 40 64 49 00

Unité de communication institutionnelle
Saida Theophile
Email
Tel +33 3 90 21 48 95
+33 (0)3 90 21 48 95 - congress.adm@coe.int - www.coe.int/congress
  © Congrès du Conseil de l'Europe