Si vous avez des difficultés à visualiser cette page : cliquer ici - English version: click here    |     2 avril 2015

28ème Session du Congrès - 24 au 26 mars 2015

Jean-Claude Frécon : « Les démocraties doivent se mobiliser de toute urgence pour combattre le terrorisme »

Jean-Claude Frécon Dans sa communication à l’ouverture de la 28 session, le Président du Congrès, Jean-Claude Frécon, a rappelé que plusieurs villes ont récemment été frappées par des actes terroristes commis par de jeunes extrémistes « Les villes et les régions doivent mettre en œuvre les actions de répression et de prévention efficaces pour éviter que la radicalisation de quelques éléments ne devienne une menace permanente pour la majorité de leurs citoyens » a-t-il souligné. Il a indiqué que dans le cadre d’un Plan d’action global du Conseil de l’Europe, le Congrès a préparé une stratégie qui propose des activités à mettre en œuvre à court, moyen et long terme, avec les gouvernements nationaux, les villes et les régions.
Communication de Jean-Claude Frécon - Vidéo  

LUTTE CONTRE LA RADICALISATION ET LE TERRORISME

Mustapha AbdiLe Congrès a adopté, à l'issue d'un débat d'urgence le 25 mars 2015, une résolution et une recommandation sur le rôle des collectivités locales et régionales dans la lutte et la prévention de la radicalisation. Le Congrès s'engage notamment à élaborer des lignes directrices sur la prévention de la radicalisation et des manifestations de haine à l’échelon local pour adoption lors de sa 29e session en octobre 2015, ainsi que des outils pédagogiques à l’usage des élus locaux. Par ailleurs, un autre débat d’urgence sur “les villes contre le terrorisme”, organisé le même jour avec la participation du maire de Kobané (Syrie) Mustapha Abdi, a fait le point sur la question en évaluant les menaces intérieures et extérieures qui pèsent sur les villes.

Déclaration sur le corridor de Kobané
Dans une déclaration adoptée le 26 mars, suite à l'intervention du Maire de Kobané, le Bureau du Congrès a exprimé sa solidarité à la population et à l’administration locale de Kobané, ainsi qu'aux autres villes de la région qui ont été, et continuent, d’être victimes de l'extrémisme, et a souligné la nécessité d’un soutien de la part de la communauté internationale. Il a appelé les autorités turques à garder leur frontière ouverte, avec un corridor permanent et sûr, et à permettre le libre passage de tout envoi de médicaments et de matériel sanitaire ainsi que des vivres indispensables et des vêtements.
Texte de la Déclaration  
Plus d'informations

SITUATION EN UKRAINE
NehodaEngagée, avec le soutien du Congrès, dans un ambitieux programme de décentralisation, l’Ukraine a déjà élaboré plusieurs lois pour renforcer ses structures territoriales. Un débat, organisé mercredi 25 mars 2015, sur « la dimension régionale du processus de décentralisation en Ukraine » a fait le point sur ces évolutions. Le Congrès continuera à coopérer avec les autorités ukrainiennes – à tous les niveaux – pour poursuivre les réformes entreprises, avec notamment la remise au gouvernement de la feuille de route du post-monitoring et en s’appuyant sur le fait que la démocratie locale constitue une partie intégrante du nouveau Plan d’Action (2015-2017) du Conseil de l’Europe pour l’Ukraine.
Plus d'informations
MIGRATIONS
Giuseppina NicoliniPlusieurs villes européennes font face à un flux de migration sans précédent, en raison notamment des conflits et de situations d’instabilité politique et d’insécurité au Moyen-Orient et en Afrique sub-saharienne. Ce flux a une incidence particulière au niveau local car les villes sont en première ligne pour accueillir ces nouveaux migrants et réfugiés et sont confrontées à d’énormes difficultés pour assurer les services de base comme les services de santé, l’éducation ou la gestion des déchets. Partant de cette réalité le Congrès a organisé, le 24 mars 2015, un débat intitulé “les collectivités locales et régionales face aux flux de migration” avec les maires des villes de Calais (France), Lampedusa (Italie) et Siirt (Turquie), particulièrement touchées par ces flux migratoires.
Plus d'informations
ET AUSSI...
Cimetières juifs: le Congrès appelle les autorités locales à assumer leurs responsabilités
Le Congrès débat de la décentralisation au Royaume-Uni
Le Congrès débat de l'Ecosse après le référendum de 2014 sur l'indépendance
Démocratie locale et régionale en Pologne
Démocratie locale et régionale en Norvège
Démocratie locale et régionale en Grèce

Toute l'actualité de la 28ème Session
28ème SESSION
Agenda
Documents de travail
Vidéos et photos

Dossier "28ème Session"
 
Andreas Kiefer

Andreas Kiefer réélu Secrétaire Général du Congrès du Conseil de l’Europe

 
Quinze jeunes responsables locaux et régionaux et membres d’organisations de jeunesse participent à la session.
 

JOURNAL

Une trentaine d’interviews ont été enregistrées sur les différentes thématiques de la 28ème session
Youtube

PUBLICATIONS

Publications
L'état du Congrès 2014
Who's who
Outils de communication
 

FOLLOW US

RSS Twitter Flickr YouTube
 

CONTACTS

Unité de planification, coordination et communication institutionnelle
+33 (0)3
90 21 48 95
congress.web@coe.int

+33 (0)3 90 21 48 95 - congress.com@coe.int - www.coe.int/congress
  © Congrès du Conseil de l'Europe