De toutes parts, les droits de l’Homme sont mis en difficulté, soit du point de vue de la légitimité de leur universalisme, soit eu égard aux ‘’exigences’’ de l’économie financière.

La Commission droits de l’Homme, consciente de cette bascule conceptuelle qui se traduit de manière dramatique sur de nombreux terrains, oriente ses activités dans des directions certes multiples mais néanmoins convergentes pour œuvrer au prima des droits de l’homme.

Projet de feuille de route 2018-2020 (version juin 2018)

Président :
 Simon Matthijssen, Institut européen de l'Ombudsman (EOI)

Vice-présidents :

 Miguel Cabral, Fédération internationale des Associations d'Etudiants en Médicine (FIAEM)
Iamvi Totsi, Confédération Internationale des Travailleurs Intellectuels (CITI)